L’immobilier locatif à Montpellier : l’enquête exclusive de SeLoger

Par |

SeLoger propose un décryptage du marché immobilier locatif de la ville de Montpellier et de sa périphérie. Une enquête réalisée sur les logements mis en location sur le site immobilier (septembre 2017).

Une légère baisse des loyers à Montpellier intra-muros

Globalement le marché locatif de Montpellier et de sa périphérie affiche des prix tantôt un peu au-dessus, tantôt un peu en dessous des 13,20 €/m² de la moyenne nationale. Si les prix au mètre carré à Montpellier et dans les communes de sa périphérie affichent une certaine homogénéité, il n’en est pas de même de leur évolution. Avec +5,71 % à Mauguio, +5,03 % à Vendargues et +4,28 % à Jacou, les loyers de ces communes affichent une évolution conséquente. Cette évolution contraste avec celle de Montpellier intra-muros, où les loyers diminuent de 0,54 %, mais surtout avec celle de Lattes, où ils chutent de 3,01 %.

Des loyers relativement homogènes entre Montpellier et sa périphérie

Montpellier et sa région affichent des loyers assez homogènes. La différence de prix au m² entre les deux extrêmes s’établit à seulement 1,95 €. Une différence tout de même de 97,50 € pour un appartement de 50 m² ! Dans le détail, les prix les plus élevés sont relevés à Montpellier (13,96 €/m²), à Lattes (13,74 €/m²) et à Castelnau-le-Lez (13,62 €/m²). À l’inverse, Vendargues (12,01 €/m²), Le Crès (12,38 €/m²) et Mauguio (12,76 €/m²) s’imposent comme les communes les plus abordables en matière de location. Les petits budgets ont clairement intérêt à s’orienter vers le village de Vendargues, à seulement 12 kilomètres au nord-ouest de Montpellier.

Les petits logements représentent deux tiers de l’offre montpelliéraine

Avec plus de 134 000 étudiants, qui représentent pas moins de 50 % de sa population, Montpellier est une ville universitaire de premier ordre. Un statut qui n’est pas sans influence sur l’offre locative. Pour loger la population estudiantine, promoteurs et propriétaires ont orienté leurs investissements vers des logements de petite surface (du studio au T2). De ce fait, dans Montpellier intra-muros, l’offre locative est aux deux tiers constituée de logements d’une à deux pièces. Une proportion qui s’effondre à 8 % dans la périphérie, où l’offre locative est beaucoup plus variée.

Il est plus facile de trouver un logement en location à Juvignac qu’à Jacou !

Étudiant ou non, lorsque vous cherchez une location dans Montpellier ou sa périphérie, il est important de connaître le niveau de l’offre locative par secteur. Plus celui-ci est élevé, plus vous avez de chance de trouver rapidement le logement de vos rêves. À Juvignac, dans la périphérie ouest, cette offre locative atteint le niveau record de 61 % ! Avec 33 % à Castelnau-le-Lez et 28 % dans Montpellier même, cette offre affiche un niveau important. Elle est en revanche très faible dans les communes de Jacou (12 %), Mauguio (17 %) et Saint-Jean-de-Védas (18 %). C’est incontestablement dans la ville limitrophe de Juvignac que vous aurez le plus de chances de trouver rapidement votre futur logement. On notera que cette dernière est directement reliée au centre-ville de Montpellier par la ligne 3 du tramway.

Familles, où s’installer ?

SeLoger conseille Mauguio ! « Avec ses espaces verts, son étang, ses commodités et son animation, Mauguio offre un cadre de vie agréable aux familles. De nombreux lotissements y proposent un habitat individuel avec jardin. Un village à 15 kilomètres du centre de Montpellier. Compte tenu de la faiblesse de l’offre locative qui y est relevée, il est fortement conseillé de vous donner du temps pour trouver votre futur cocon familial » précise le site immobilier.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.