Nîmes Olympique : la vente du stade lance le grand projet immobilier

Par |

A l’initiative de Rani Assaf le président du club, et suite à plusieurs réunions de travail, la Ville et le président de Nîmes Olympique ont finalisé leur accord pour la vente du stade des Costières. Cette vente s'accompagne d'un vaste projet immobilier et la réalisation d'une équipement municipal dédié aux associations sportives dont le concours d'architecte sera lancé ce 6 juillet.

 

Une transaction à 8 M€

M. Rani Assaf a accepté le prix de vente fixé par la Ville à 8M€. Pour mémoire, l’estimation réalisée par France Domaine (5M€) ne constitue qu’une obligation de valeur plancher pour la Ville et ne constitue ni une obligation de vente, ni de prix. La Ville a pris en considération le montant des investissements à réaliser pour construire l’équipement nécessaire à l’accueil des activités devant être déplacées. Le président porteur de projet et investisseur à titre personnel, a apporté des garanties fortes permettant d’assurer à la SASP Nîmes Olympique l’utilisation de l’enceinte sportive indépendamment de sa présence ou non au capital du club de foot professionnel de Nîmes Olympique, et cela à des conditions économiques soutenables pour le Club.

Un vaste programme immobilier

A l’instar de la majorité des clubs professionnels de la Ligue 1 de football, le Nîmes Olympique devient propriétaire de son stade. Une décision qui libére la Ville de lourds frais de fonctionnement (de 1,2 à 1,5 M€ par an) et d’investissements à prévoir sur un équipement datant de 30 ans. Le Club doit désormais faire évoluer son infrastructure avec le constat d’une obsolescence de l’équipement. Le Nîmes Olympique priorise les impératifs de sécurité, de pérennité des infrastructures, d’attractivité… Le projet imaginé et porté par Rani Assaf président de Nîmes Olympique prévoit d’atteindre une capacité maximum d’accueil de 15.100 places. L’investissement global (incluant le projet immobilier et la réalisation du nouveau stade) se situe entre 200 à 230 M€ sur fonds propres a indiqué Rani Assaf. C’est le cabinet d’architecte Valode et Pistre qui a été retenu pour la conception du futur stade. Il prendra place au milieu d’un vaste programme immobilier composé de commerces, résidences hôtelières et de service, de logements avec composante de logements étudiants, de bureaux ainsi que les bureaux d’une polyclinique. Le Nîmes Olympique ne devrait pas faire appel au naming pour son futur stade, son président est résolument contre cette mode marketing et financière. Pas de commerces sur l’îlot 7. Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, s’y était engagé et la Ville a confirmé son opposition au développement de surfaces commerciales. A la place et sur une partie de l’Ilot 7, la Ville réalisera des parkings.

Un stade provisoire démontable et un nouvel équipement sportif

L’inauguration du nouvel ensemble est annoncée pour fin 2024-début 2025. Afin de permettre une continuité dans l’offre sportive proposée aux Nîmois et une solution d’attente pour Nîmes Olympique, l’acquéreur et la Ville ont convenu de la construction d’un stade provisoire et démontable qui sera réalisé et financièrement pris en charge par l’acquéreur, sur une partie de l’Ilot 7 de la Zac Mas de Vignolles, terrain nu appartenant à la Ville. Cette occupation fera l’objet de la signature d’une convention de mise à disposition et au versement d’une redevance.

Un nouvel équipement municipal dédié aux associations sportives de la ville sera également réalisé dans le cadre de ce vaste chantier. Il sera implanté sur une partie de l’Ilot 7 de la ZAC du Mas de Vignolles (rue Claude Baillet) à côté du stade provisoire et ce avant septembre 2022. La Ville réalisera cet équipement de substitution pour accueillir les activités actuelles intégrées dans les annexes du stade des costières. Un concours d’architecte est lancé pour ce nouveau bâtiment lors du conseil du 6 juillet.
La concertation avec les associations, qui a déjà commencé, se poursuivra dans les semaines à venir. Ce nouvel équipement accueillera plusieurs salles : gymnastique rythmique et sportive, omnisport, armes – escrime, combats, réception et exposition.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité