SmartCityZen 4 : zoom sur les projets montpelliérains

Par |
island-helenis-macfarlane- montpellier

De nombreuses opérations programmées par Montpellier Méditerranée Métropole intègrent la dimension de la smart city. En voici plusieurs exemples.

Les origines de la smart city montpelliéraine remontent à 2010, lorsque le label Ecocité a été attribué à l’ensemble urbain situé dans le bassin versant du Lez, de la commune de Castelnau-le-Lez jusqu’à la mer. «Nous nous sommes alors interrogés pour savoir comment construire la ville de demain. Après avoir établi une feuille de route, les projets ont pu être précisés au cours d’une phase de recherche et développement qui a duré trois ans. La dimension transverse s’imposant à nous a rapidement été le numérique », rappelle Hélène Roussel, directrice du projet Cité Intelligente à Montpellier Méditerranée Métropole. Au fur et à mesure que la base de données s’enrichit, les opérations envisagées peuvent être de plus en plus complexes. A titre d’exemple, on peut évoquer l’évolution attendue du nombre de capteurs d’eau utilisés pour les télérelevés, en vue de maîtriser la consommation d’eau et la recherche des fuites. Ils n’étaient que 300 seulement à Lattes il y a quelques années, alors que la réflexion porte aujourd’hui sur l’installation de 77 000 compteurs à l’échelle de la métropole. Plusieurs pro...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.