Vinci et Pragma dévoilent « Higher Roch », signal urbain du Nouveau Saint-Roch à Montpellier

Par |
higher-roch-vue-aerienne-golem-image
Vue aérienne de "Higher Roch" © Golem Image

Vendredi 19 mai 2017, les promoteurs Vinci Immobilier et Pragma ont présenté, à Montpellier, le projet phare du quartier Nouveau Saint-Roch. Dessiné par les cabinets d'architectes BIG, Brenac & Gonzalez et Pierre Tourre, "Higher Roch", avec ses 17 niveaux, s'intègre dans un projet plus large, axé sur la mixité urbaine, avec des logements, des bureaux et des commerces… (le projet en images)

C’est dans le cadre de l’hôtel Océania Le Métropole, qui vient d’être entièrement rénové, que le projet a été présenté par Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole. Max Lévita, président de la SERM ; Bruno Derville, directeur général de l’immobilier résidentiel et des régions chez Vinci Immobilier ; Philippe Gadelle, président de Pragma ; et Xavier Gonzalez, architecte de l’atelier d’architecture Brenac & Gonzalez, en ont dressé les contours.

© L’Autre Image

Le temps long de l’urbanisme

Pour rappel, le concours d’architecture pour la ZAC du quartier Nouveau Saint-Roch avait été lancé en 2003, pour une DUP délivrée le 5 mai 2014 ! Après un appel d’offres lancé en septembre 2015, le projet porté par Vinci Immobilier et Pragma, conçu par 3 cabinets d’architecture – le danois BIG, les parisiens Brenac & Gonzalès et le montpelliérain Pierre Tourre – a été retenu à l’unanimité durant l’été 2016. Higher Roch est le signal urbain de ce quartier en devenir situé dans le centre-ville, près du nœud ferroviaire de la gare Saint-Roch. Un trait d’union entre la ville d’hier et celle de demain, un nouveau repère dans le ciel de Montpellier…

higher-roch-plan-de-masse
Higher Roch, plan de masse © Golem Image

Le signal haut du centre-ville

 » C’est le plus grand projet immobilier en centre-ville de Montpellier depuis la réalisation du Triangle-Polygone « , a indiqué Philippe Gadelle. Il se compose d’une immense dalle-socle – à hauteur de la ville ancienne – qui abritera une dizaine commerces (1 750 m2 SDP) et servira de support à 3 immeubles : un immeuble de bureaux de 7 étages (R+6) totalisant 3275 m2 SDP et un second immeuble de 7 niveaux qui sera réalisé par Arcade. Ces deux réalisations seront dominées par Higer Roch et ses 17 niveaux (R+16) tout en circonvolutions et rondeur, et aux façades en béton silicé pour retrouver la chaleur de la pierre de Montpellier. Des voiles, pointes vers le bas, rappelleront la « méditerranéité » qui a prévalu à sa conception, et plus symboliquement les gréements des voiliers… Elles donneront une unité graphique à cet ensemble de 12 350 m2.

higher-roch-vue-aerienne
Vue aérienne de « Higher Roch ». © Golem Image

La tour restera sous la barre technique des 50 mètres de hauteur pour éviter la classification Immeuble de Grande Hauteur (IGH). « Les IGH nécessitent la présence d’équipes de sécurité et de pompiers en permanence, ce qui plombe d’autant les charges et rend le produit inaccessible au marché », a commenté Philippe Saurel.


A lire aussi sur ce site : • Philippe Saurel : des perspectives pour le quartier Nouveau St-Roch à Montpellier ?


 

Un Higher désirable, intelligent et durable

Désirable parce que tout en rondeur, avec des baies vitrées de large hauteur, une signature visuelle singulière composée de brise-vues en triangles inversés. Higher Roch sera intelligent : la domotique y sera omniprésente et pourra se piloter par smartphone. Des espaces partagés sont également prévus. Enfin, le bâtiment sera durable ; la pierre, le bois (habillage de sous-plafonds des balcons), le végétal – par des jardinières aménagées –, et le textile – pour les brise-vues – lui donneront une dimension organique.

higher-roch-interieur-appartement
Intérieur d’un appartement de « Higher Roch » © Golem Image

Higher Roch abritera 82 logements (du T1 au T4) dotés de terrasses généreuses d’une surface allant de 15 m2 à 120 m2 pour les plus grandes. Deux appartements sur le toit, paysagers, seront également proposés à la vente ; ils bénéficieront d’une vue imprenable que la presse a pu découvrir grâce à une vidéo de promotion en VR 360°. Le prix prévisionnel du mètre carré devrait s’établir entre 5 000 et 6 000 euros, « mais c’est en cours de chiffrage», a annoncé Philippe Gadelle. Si le permis de construire doit être déposé cette semaine, la commercialisation ne sera lancée au mieux qu’au dernier trimestre 2017, pour une livraison annoncée en 2021.

Daniel CROCI

higher-roch-vue-exterieure
Vue extérieure de « Higher Roch ». © Golem Image.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité