Prix de l’Immobilier dans l’Hérault : l’analyse des notaires

Par |
notaire-herault-prix-immobilier-2017
L’étude annuelle des prix de l’immobilier dans l’Hérault a été présentée à Béziers et Montpellier. De gauche à droite, Me Marie-Laure Dutheil, Me Frédéric Vidal – président de la Chambre des notaires de l’Hérault – et Me Valéry Flandin. © HJE 2018, Y. Topol.

(A la Une de l'Hérault juridique Print du jeudi 26 avril 2018, n°3200) L’étude annuelle de la Chambre des notaires de l’Hérault sur les marchés immobiliers indique que le redressement engagé en 2015 et 2016 s’est confirmé en 2017. Le mouvement pourrait se maintenir cette année, à condition notamment que la remontée des prix soit contenue et que les taux d’intérêt restent relativement stables.

Présentée à Montpellier le 11 avril dernier par Me Marie-Laure Dutheil (Sète) et Me Valéry Flandin (Prades-le-Lez), l’étude « Notaires de France – BDD Perval » pour l’année 2017 à laquelle contribuent les notaires de l’Hérault, concerne le territoire métropolitain hors Ile de France. L’analyse s’appuie sur les prix médians au m2 (1). Pour Me Frédéric Vidal (Béziers), président de la chambre des notaires de l’Hérault : « L’année 2017 est incontestablement une très bonne année pour l’immobilier. Une année record, tant au niveau du nombre de transactions réalisées que du montant moyen investi par les Français pour acquérir un logement. Les notaires de l’Hérault, au travers de leur connaissance tant du territoire que du marché immobilier, et forts de leur expertise en matière fiscale, ont ainsi accompagné les nombreux candidats à l’accession à la propriété ayant sauté le pas au cours de l’année 2017. »

L’augmentation du volume des ventes en 2017 dans l’Hérault résulte des bons résultats enregistrés dans le bâti ancien. Ainsi, le nombre de transactions a progressé de 13,2 % pour les appartements anciens (+ 8,1 % en 2016) et de 12,5 % pour les maisons anciennes (+ 16,0 % en 2016). Par contre, les ventes d’appartements neufs reculent de 4,3 % (– 2,9 % en 2016) et celles de terrains à bâtir de 7,4 % (+ 30,2 % en 2016).

Une année 2018 dans la continuité ?

« Doit-on s’attendre à une nouvelle année record en 2018 ? », interroge Me Henri Vidal. Selon lui…

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.