Foncier rural : Dominique Granier nommé PDG de la nouvelle Safer Occitanie

Par |
© HJE Daniel Croci

Société anonyme à but non lucratif, la Safer Occitanie résulte de la fusion des 3 Safer Aveyron-Lot-Tarn-Tarn et Garonne, Gascogne Haut-Languedoc, et Languedoc-Roussillon. A l'occasion du lancement de la nouvelle structure, les actionnaires ont élu le premier conseil d'administration de la société. Les administrateurs ont porté à la tête de l'entreprise le viticulteur gardois Dominique Granier, ex-président de la Safer Languedoc-Roussillon.

Le 30 mai 2017 à Albi, les 140 actionnaires ont acté la fusion des 3 Safer (sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) de la région pour donner naissance à la nouvelle Safer Occitanie. Les résolutions adoptées entérinent la constitution de cet important opérateur foncier sur les espaces agricoles naturels et forestiers de la région, en présence notamment de Pascal AUGIER, directeur régional de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt, et de Denis CARRETIER, président de la Chambre régionale d’Agriculture.

Les actionnaires, issus principalement de la profession agricole, des collectivités territoriales et des institutions (Etat, FNSafer, Crédit Agricole, Groupama), ont élu le premier conseil d’administration de la société. Les administrateurs ont donc porté à la tête de l’entreprise Dominique Granier. Agé de 56 ans, viticulteur à Aspères dans le Gard, il occupera le poste de président-directeur général pour un mandat de quatre ans. Dominique Granier a désigné au poste de directeur général, Frédéric André, âgé de 56 ans. Les présidents des 2 autres Safer, Dominique Barrau et Michel Baylac, occuperont les postes de vice-présidents. Avec la nomination des 13 présidents de comités techniques départementaux, la gouvernance de la nouvelle entreprise est donc totalement en place.


A lire aussi sur ce site : • Safer Languedoc-Roussillon : dernier conseil d’administration avant la Safer Occitanie


 

La nouvelle Safer Occitanie

Témoignage de sa forte présence sur le terrain, l’activité consolidée de la nouvelle entreprise a représenté en 2016 un total de 2 200 transactions portant sur 19 000 hectares pour une valeur de 193 millions d’euros. Forte de ses 150 salariés, elle est présente sur chacun des 13 départements de la région Occitanie. Elle est dotée de 15 millions d’euros de fonds propres. Son siège social a été fixé à Auzeville-Tolosane (31). Ses missions visent à la préservation des terres agricoles, à l’installation, la transmission, la restructuration du foncier des exploitations agricoles, à l’aménagement, à la protection de l’environnement et au développement local…

La nouvelle SAFER de la grande région est l’opérateur foncier de l’espace rural et périurbain. Elle met en œuvre des missions d’intérêt général au service des politiques publiques : dynamiser l’agriculture, accompagner les collectivités locales dans leurs projets de développement, protéger l’environnement, observer le foncier. Sa compétence en ingénierie foncière s’étend sur l’ensemble des départements de la région Occitanie. Grâce à sa gouvernance qui – sous le contrôle de l’Etat – associe des organisations professionnelles agricoles, les chambres consulaires et les collectivités territoriales, elle est un lieu de médiation et de concertation pour les enjeux fonciers des territoires ruraux et périurbains.


A lire aussi sur ce site : • Emmanuel Hyest, président de la FN Safer : le risque de financiarisation de l’agriculture française…


 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité