L’interview – Jean-François Humbert : « Il n’y a qu’un seul notariat »

Par |

Alors que le 115e Congrès des Notaires battait son plein à Bruxelles du 2 au 5 juin, avec l’international comme thème unique et prégnant, le président du Conseil supérieur du notariat, Jean-François Humbert, est revenu sur les actions de sa mandature. Au nombre de ses priorités, à l’aune des effets de la loi Croissance avec la refonte des offices notariaux : l’unité de la profession, son développement et son avenir.

Quelles sont les priorités du président du Conseil supérieur du notariat ? Quels sont les chantiers en cours ?

« Dès mon élection, j’ai désigné trois grandes priorités. La première, l’unité de la profession. Il n’y a qu’un seul notariat. Notre profession met en œuvre des actions pour aider l’installation des notaires issus de la loi Croissance. La deuxième, le développement. Les notaires doivent diversifier leurs activités, dans le respect bien sûr de leur identité, et renouveler leur gamme de services et la manière de les rendre. Une étude fonctionne uniquement si elle a des clients. Il est donc légitime qu’ils soient au cœur de nos priorités. La médiation, comme mode alternatif de règlement des conflits, est une piste intelligente de développement. Enfin, la troisième, préparer le “ notariat de demain ” en mettant l’accent sur la formation. Une première étape vient d’être franchie avec le regroupement des instituts de formation existants au sein d’une seule entité : l’Institut national des formations notariales (INFN). Il est nécessaire que nos programmes soient attrayants et surtout répondent aux besoins de nos futurs confrères et de leurs collaborateurs. Nous devons agir pour les préparer pour les prochaines décennies aux évolutions de la société. »

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité