Montpellier : les professionnels de l’immobilier lancent l’Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain (ABCD)

Par |
FPI-AMO-FFB34-FNAIM-CCI-SNAL-acacademie-batiment-herault-

Le mardi 16 mai 2017, à Montpellier, 6 organismes et syndicats majeurs de l'acte de bâtir ont officiellement lancé l'ABCD – Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain. Les instances locales ou régionales de la FPI Occitanie-Méditerranée (Fédération des promoteurs immobiliers), la Fédération du bâtiment de l'Hérault, le SNAL (aménageurs lotisseurs), l'AMO (architectes et maîtres d'ouvrage), la CCI de l'Hérault et la FNAIM Hérault (agents immobiliers) créent un club de réflexion et de sensibilisation afin d'anticiper et de participer à la construction de la ville de demain. Patrick Ceccotti en est l'animateur et le coordonnateur pour un an. Explications…

Les membres de l’ABCD

Thierry DUCROS pour la FFB Hérault, Xavier BRINGER pour la FPI Occitanie Méditerranée, André DELJARRY pour la CCI Hérault, Hervé VANALDEWERELD président du SNAL Languedoc-Roussillon, Hervé Van TWEMBEKE pour l’AMO et Norbert BACHEVALIER, président de la FNAIM Hérault, composent la tête pensante de ce club animé pour un an par Patrick CECCOTTI, l’ex-patron de la FFB 34. Cinq syndicats professionnels et une instance représentative des chefs d’entreprise vont ainsi confronter et allier leurs réflexions sur un acte de bâtir « pris sous l’angle méditerranéen », a précisé Patrick Ceccotti.

L’instance, accessible à toutes les bonnes volontés, s’ouvrira à des membres associés et à des membres invités, notamment lors de la constitution d’ateliers de réflexion. Ainsi, d’ores et déjà, le Cobaty, l’Ordre régional des architectes ou les urbanistes sont invités à venir dialoguer et exposer leur point de vue sur l’item général de l’acte de bâtir sous climat méditerranéen. Des experts, des techniciens, des élus et des journalistes viendront ainsi nourrir le débat. Un feuillet blanc, sorte de feuille de route, sera publié annuellement à destination du nouveau coordonnateur d’ABCD, qui prendra le relais pour un an.


Quel rôle pour l’académie ?

« L’ABCD n’est pas une instance de lobbying mais un lieu de réflexion que nous voulions réellement collectif, d’où l’idée de créer un club plutôt qu’une association », ce qui limite la prise de contrôle par l’un ou l’autre des partenaires, a assuré Thierry Ducros. Les 6 organismes partenaires seront représentés par leurs présidents respectifs et un membre associé. C’est l’ex-patron de la Fédération du bâtiment héraultaise, Patrick Ceccotti,  qui animera le club pour un an. La coordination du club est en effet volontairement tournante, année après année. « Nous ne souhaitions pas qu’une instance soit plus mise en valeur qu’une autre ; c’est une organisation transversale. L’Académie parlera d’une seule voix. » La volonté est de réfléchir à la création des futurs lieux de vie en y indexant une dose d’innovation et de nouvelles technologies, tout en respectant les contraintes environnementales.

La réflexion portera sur l’ensemble des réalisations – logements, commerces, aménagements… – passées au filtre des contraintes environnementales, mais aussi techniques. L’innovation et les dernières évolutions en matière de techniques architecturales et constructives auront bien sûr leur place… André Deljarry, président de la CCI Hérault, envisage cette Académie comme un facilitateur d’échanges et de réflexions entre les professionnels, les utilisateurs et les collectivités. Côté utilisateurs et usagers, Thierry Ducros souligne l’importance de la présence de la Fnaim en contact direct et quotidien avec les locataires et propriétaires, et la remontée de leurs observations sur l’habitat local et son mode de fonctionnement.


xavier-bringer-fpi-occitanie-mediterranee-immobilier

Les sujets de réflexion ne manquent pas pour l’ABCD

 

Les partenaires de l’ABCD ont évoqué plusieurs pistes comme le Plan littoral 21 – lire à ce sujet Plan Littoral 21 : 1 milliard d’euros d’investissements pour l’Occitanie Méditerranée. Cette action portée par la région Occitanie prévoit de lourds investissements dans les stations touristiques et les ports languedociens. D’autres questionnements ont fusé lors de la présentation de l’Académie. Les zones périphériques des étangs, classées inconstructibles par les différents PPRI, peuvent-elles faire l’objet d’aménagements ? La concentration urbaine est-elle la solution d’avenir, sachant la place omniprésente de la voiture et les exigences de qualité de vie attendues notamment par les nouveaux arrivants sur le département ? Les hauts cantons peuvent-ils accueillir des projets concertés, notamment sur l’habitat, pour favoriser l’intégration d’une nouvelle population dans l’arrière-pays ? Quid de la transition énergétique ? Comment limiter efficacement les recours contre les programmes immobiliers ? La ville d’aujourd’hui répond-elle aux attentes des seniors, par exemple ceux venus d’autres régions, qui optent pour le tropisme méditerranéen ?

Pour Hervé Vanaldewered, du SNAL, les prix du foncier atteignent des sommets à Montpellier. Comment, dès lors, construire pour répondre aux attentes des citoyens en quête d’un logement ? Il n’y a pour l’heure aucune piste prioritaire, a lancé le coordonateur de l’Académie, Patrick Ceccotti. Mais Hervé Van Twembeke, président de l’AMO, a indiqué que son association planchait sur une thématique inédite : « Quelle architecture avec 3 degrés de plus ? ». Cette question est particulièrement pertinente dans un contexte avéré d’élévation des températures liée au changement climatique. L’AMO a sollicité l’aide d’un chercheur. Elle publiera un livre blanc sur cet item. Cette réflexion abondera très certainement les travaux de l’Académie. Force de concertation sur une approche transversale, Xavier Bringer a également évoqué, pour l’Académie, la possible tenue d’une conférence annuelle dans le cadre du Salon de l’Immobilier de Montpellier, afin de faire connaître les travaux de l’ABCD et de sensibiliser un large public à sa vision de la « cité de demain ».

Qui sont les membres de l’ABCD ?

  • La CCI Hérault, représentée par son président, André Deljarry
  • La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) Occitanie Méditerranée, représentée par son président, Xavier BRINGER (Plus sur Xavier BRINGER).
  • La Fédération du Bâtiment de l’Hérault, représentée par son président, Thierry DUCROS (Plus sur Thierry Ducros).
  • Le Syndicat national des aménageurs-lotisseurs (SNAL), représenté par son président régional Languedoc-Roussillon, Hervé VANALDEWERELD.
  • L’AMO – Association des Architectes et Maîtres d’ouvrage – représentée par Hervé Van TWEMBEKE.
  • La FNAIM Hérault – Fédération nationale des agents immobiliers – représentée par son président Norbert BACHEVALIER. (Qui est Norbert Bachevalier ?)
  • Patrick CECCOTTI, membre désigné, nommé coordinateur de l’Académie pour un an. (Plus sur Patrick CECCOTTI)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.