Safer Languedoc-Roussillon : dernier conseil d’administration avant la Safer Occitanie

Par |
Photo : HJE Daniel Croci

Jeudi 11 mai 2017, le conseil d’administration de la Safer Languedoc-Roussillon, réuni au domaine de Maurin à Lattes, avait un caractère très particulier. Ce 278e conseil d’administration était en effet le dernier de l’opérateur foncier de l’ex-région Languedoc-Roussillon. Le mardi 30 mai prochain, la Safer Languedoc-Roussillon fusionnera avec les deux Safer de l’ex région Midi-Pyrénées pour constituer la Safer Occitanie, plus grande Safer de France en nombre de départements. Dominique Granier est candidat à la présidence de la Safer Occitanie.

Avant cette importante échéance, l’entreprise a consacré ce conseil d’administration à un regard sur ses dix années d’activité, entre 2007 et 2016. L’occasion de confirmer que  la Safer Languedoc-Roussillon est solidement campée sur son cœur de métier. Pendant dix ans, elle a consacré plus  du tiers des 65 000 hectares rétrocédés à l’installation,  les opérations de restructuration du parcellaire prenant  un autre tiers de son activité.

De même, son activité de maîtrise d’œuvre de travaux d’aménagement agricole lui a permis de traiter plusieurs centaines d’opérations représentant 15 millions d’euros de travaux, particulièrement en Lozère, au profit des exploitations d’élevage, mais aussi à La Livinière, pour une opération de conquête de coteaux pour les viticulteurs locaux.


A lire sur ce site : • SAFER Languedoc-Roussillon, une page se tourne


Plusieurs autres opérations emblématiques des autres facettes de l’activité de l’opérateur foncier ont été présentées aux administrateurs, lesquels représentent notamment la profession agricole, les collectivités territoriales, Groupama  et le Crédit Agricole. L’entreprise est en effet également  très présente sur les opérations de développement local,  dans le marché des grands domaines viticoles et sur  la protection de l’environnement.

Le président Dominique Granier, investi dans l’entreprise depuis plus de vingt ans et qui a accédé à la présidence  de la Safer Languedoc-Roussillon en 2007, sera candidat à la présidence de la Safer Occitanie le 30 mai à Albi. Il a rappelé ses priorités : présence sur tous les territoires et sur toutes les missions de l’entreprise, installation, dynamique collective, transparence et ouverture.

 

Légende de la photo : De G. à Dr. Dominique Barrau président de la SAFALT, Michel Baylac président de la Safer GHL, Emmanuel Hyest président de la fédération nationale des SAFER et Dominique Granier président de la Safer LR.


A lire sur ce site : • Emmanuel Hyest, président de la FN Safer : le risque de financiarisation de l’agriculture française…


 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.