GCC Toulouse lance la conception-réalisation du futur Pôle Santé du Roussillon à Perpignan

Par |
Le futur Pôle Santé du Roussillon de Perpignan © GCC

Le groupement GCC entame la réalisation du futur Pôle de Santé du Roussillon (PSR), pour le compte du Groupement de Coopération Sanitaire. Le projet validé en juin 2016 porte sur l'insertion d'un nouveau bâtiment en site occupé d'une surface totale d'environ 25 000 m². Le projet inclut également la réalisation d'un parking de 400 places, et la démolition du parking Est pour permettre la construction du nouveau PSR. La livraison est prévue pour juin 2019.

Le Centre Hospitalier de Perpignan, qui ne possède pas de structure d’accueil pour suivre ses patients nécessitant des Soins de Suite et Réadaptation (SSR), lance la création de son futur Pôle Santé du Roussillon (PSR), issu d’un projet validé en novembre 2013 par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. L’idée est que les patients disposent d’un suivi médical proche de leur habitation et de leur famille, pour leur bien-être. La nouvelle offre de soins de SSR doit répondre aux besoins de rapprochement de l’entourage des patients perpignanais, avec un accès direct au Centre Hospitalier, et inclure de nombreuses compétences médicales et médico-techniques nécessaires à la rééducation de patients. Ce Pôle Santé du Roussillon doit également permettre le développement des prises en charge en ambulatoire (gériatrie, SSR, oncologie, hématologie).

Le 1er juin 2016, le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) Pôle de Santé du Roussillon a retenu le Groupement GCC pour la conception et la réalisation du bâtiment. Le groupement est constitué des GCC Toulouse* (mandataire du groupement et entreprise générale), Garbit & Blondeau (architectes à Lyon), Espagno Milani Architectes (architectes à Toulouse), SNC LAVALIN (bureau d’études pluridisciplinaire à Toulouse), Brigitte GALLONI (architecte-conseil fonctionnel à Aix), EMACOUSTIC (acousticien à Toulouse). Ce projet est prévu sur près de trois ans pour une date de livraison finale fixée à juin 2019, incluant la réalisation d’un nouveau bâtiment (PSR).

Le projet

L’insertion du nouveau bâtiment en site occupé a poussé GCC à développer un projet minimisant fortement les nuisances. Afin de faciliter l’accès à l’hôpital à tous les patients, à leur famille et au personnel soignant, 400 places de parking seront relocalisées avant les travaux de construction. Les flux entre travaux et hôpital seront séparés, et une voie d’accès au chantier sera créée à l’opposé de l’hôpital. Le projet a été conçu de manière à intégrer l’ensemble des composantes économiques, sociales et environnementales, pour satisfaire durablement le besoin des usagers et la gestion des flux d’accueil (public, personnel, logistique, ambulances ou accès vers l’hôpital).

D’une surface totale d’environ 25 000 m² (soit un tiers de la surface actuelle du nouvel hôpital), le nouveau bâtiment  représente 9 000 m² environ de rez-de-chaussée (grand plateau technique de rééducation). Il sera situé en lieu et place du parking Est actuel de l’hôpital. Le bâtiment possèdera 3 étages, pour une capacité totale de 265 lits et 80 à 85 places (Ussap 170 lits + 45/50 places – CHP 95 lits + 35 places). Chaque étage sera relié via 6 patios traversants laissant entrer la lumière au sein de l’ensemble des niveaux.

Le phasage des travaux répond à un calendrier précis :
– à partir de décembre 2016 : réalisation du parking Nord pour compenser la future disparition du parking Est (après
démolition des hangars commerciaux accolés au Centre Hospitalier) ;
– à partir de mars 2017 : démolition du parking Est, site de construction du PSR ;
– à la fin du chantier, en juin 2019, le bâtiment actuel MPR (médecine physique et de réadaptation) sera déplacé et
installé dans le nouveau bâtiment construit.

  • L’agence GCC Toulouse, un acteur du BTP important de Midi-Pyrénées
    L’agence figure parmi les 32 entités du groupe GCC réparties sur toute la France et depuis peu au Maroc (2 400 collaborateurs, 674 millions d’euros de chiffre d’affaires et une trésorerie nette annoncée de 161,7 millions d’euros). L’agence toulousaine réalise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros (donnée 2015). Elle emploie 70 personnes en CDI et compte 10 chantiers en cours. Parmi ses références : le Musée d’Art Moderne de Toulouse, la reconstruction de l’UFR de psychologie de l’université du Mirail (11 700 m², 60 salles de cours, un foyer étudiants, un centre de ressources documentaires de 1 500 m², 6 amphithéâtres allant de 120 à 200 places et une cafétéria). GCC a aussi réalisé en conception-réalisation l’ISAE (Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace), d’une surface de plus de 12 000 m² (neuf et réhabilitation).
    Jacques Marcel est le président du directoire du groupe GCC.
    Bernard Trévoux en est le directeur général.
    François Majoral est le directeur de l’agence GCC Toulouse.

(Source GCC / DC)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.