Métropole de Montpellier : transactions en hausse pour l’immobilier d’entreprise

Par |
observatoire-immobilier-entreprise-2017-metropole-montpellier
© M3M

Les chiffres présentés le 1er février par l’Observatoire de l’Immobilier et du Foncier d’Entreprises de la Métropole de Montpellier montrent, pour l'année 2017, une hausse de 24 % des transactions de bureaux et de 30 % pour les locaux d'activité, par rapport à 2016. La négociation de foncier s'établit à 107.463 m2. Le stock de bureaux neufs disponibles ne dépasse pas 1,5 % du parc total.

Cet observatoire a été créé en 2005 à l’initiative de Montpellier Méditerranée Métropole afin d’avoir une meilleure connaissance du marché. Sa maîtrise d’œuvre est assurée par la Cellule Economique du BTP du Languedoc-Roussillon.

Parmi les transactions emblématiques en 2017

UBISOFT. L’éditeur de jeux vidéo issu de la filière des industries culturelles et créatives a acquis un terrain en compte propre. Il s’agit de bureaux de 4.560 m² de surface de plancher accompagnés d’un terrain de 4.835 m² situés dans le lotissement Mermoz, à Castelnau-le-lez.

FRANCE TELEVISION. France Télévision a loué un entrepôt de 16.000 m² à Vendargues en vue d’y installer des studios de production et de fabrication de décors scéniques, dans le cadre de son activité d’industrie culturelle et créative.

TIME NUTRITION FRANCE. Ce spécialiste de la chronobiologie qui œuvre dans le secteur de la santé et du bien-être a loué des locaux d’activité d’une surface de 3 841 m² à Saint-Jean-de-Védas.

SEMCO – ECM TECHNOLOGIES. Ce fabricant d’équipements photovoltaïques issu de la filière de l’industrie et des énergies renouvelables a acquis des bureaux et un local d’activité de 2 351 m² à Castelnau-le-Lez.

PHILEA SOLUTIONS. Spécialiste de la logistique des activités bureautiques et médicales, cette société a acheté 2 060 m² de locaux d’activités à Baillargues, dont 400 m² de bureaux.

NETIA. Cet éditeur de logiciels radio appartenant au secteur des industries culturelles et créatives a loué 714 m² de bureaux à Montpellier.

Les chiffres clés

700 projets d’implantation sont accompagnés chaque année sur le Montpelliérain ;

Le coût d’implantation y est de 20% inférieur à celui de Paris (-10% par rapport à Lyon, -5% par rapport à Nantes), selon CMN Partners;

Montpellier est le 1er territoire en termes de créations d’emplois dans les start-up selon le journal économique Les Echos ;

La métropole de Montpellier est le 2e territoire le plus attractif pour l’immobilier de bureaux après le centre de Paris, d’après Ernst&Young ;

La croissance démographique y sera de 1% par an selon une projection couvrant 2019 à 2040.

(Source : M3M)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité