Urbanisme – EAI / La Ville de Montpellier retient 3 équipes internationales

Par |

Les trois équipes retenues sont :

•  West 8, équipe hollandaise associée avec Boyer Percheron (architectes urbanistes, Montpellier), Gilles Sensini, Arter, ARP, Merlin et  Roland Jéol ;

BIG, équipe danoise associée elle aussi avec A+ Architecture (architectes urbanistes, Montpellier), BASE, L’ECHO, CELSIUS et GIRUS ;

Agence BAU-B, équipe du catalan Joan Busquets associée avec l’Agence Laverne, OGI, UP2M.

Ces trois équipes internationales d’envergure, associées à des équipes locales et nationales, sont composées d’architectes, de paysagistes, de bureaux d’études spécialisés mais aussi de scénographes et designers urbains. L’équipe lauréate sera désignée en juin 2013 au terme d’un processus de dialogue permettant à la fois d’enrichir le projet et de répondre aux attentes de tous les Montpelliérains sur le devenir de ce site emblématique.

Il est d’ores et déjà acquis que le projet d’aménagement de ce nouveau quartier vivant et créatif au cœur de la ville, où chacun pourrait sans heurts habiter, travailler et se distraire, où toutes les générations et les catégories sociales puissent se rencontrer, s’appuiera notamment sur la constitution d’un grand parc d’au moins 15 hectares et la préservation de plusieurs bâtiments existants, témoins de l’histoire du site et du patrimoine militaire.

La Ville de Montpellier a également annoncé qu’un nouvel acte de contribution citoyenne, le troisième s’ouvrira à partir du début de l’année 2013. C’était déjà le sens des 7 réunions de concertation organisées dans l’ensemble des quartiers de Montpellier au cours de l’été 2012 et qui ont rassemblé autour de 500 participants. Cette étape venait compléter le premier «appel à idées» mené en 2010 qui avait permis de formuler les premières hypothèses d’aménagement.

Cette nouvelle phase de  dialogue compétitif avec les équipes encore en lice se traduira, au cours des premiers mois de l’année 2013, par un calendrier de concertation permettant de recueillir le point de vue de toutes les parties prenantes du projet : enquêtes vidéo, balades urbaines, ateliers urbains tous publics, ateliers « jeunes » (18-25), atelier collégiens et lycées, site participatif. Un grand séminaire urbain conclura le processus pour produire une vision commune du projet.

A l’issue de cette phase, un « cahier de recommandations » synthétisant les propositions récoltées sera remis aux trois équipes. Elles s’appuieront sur cette synthèse pour affiner leur projet d’aménagement.

 

(Source Ville de Montpellier)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité