Ville de Montpellier : Quelle stratégie pour le logement neuf ? 2/6 Maryse Faye, adjointe urbanisme

Par |

Dossier HJE 2e partie. L’adjointe à la Ville de Montpellier déléguée à l’Urbanisme et la Maîtrise foncière convient que la nouvelle équipe municipale porte beaucoup d’ambitions, en particulier pour l’urbanisme. Lors de la présentation du Salon online, elle a confirmé l’autre dimension de son programme : « quand on est en crise, on innove ».

D’emblée, elle s’est adressée aux acteurs de la construction : « Ce qu’on attend de vous, aménageurs, constructeurs et promoteurs, c’est effectivement l’innovation… Nous sommes confrontés à un défi qui représentait une grande partie de notre programme électoral : lutter contre l’artificialisation des sols tout en maintenant un cadre de vie apaisé pour chaque citoyen. Il nous faudra déterminer des territoires de projets où l’on pourra densifier pour lutter justement contre l’étalement urbain. C’est à vous et à nous qu’appartient la lourde tâche de trouver l’emplacement du curseur entre cette ville apaisée et cette densification.»

« Notre volonté politique est de tendre d’ici quelque temps – je ne vais pas dire un an ni deux ans mais quand même assez rapidement – vers une ville raisonnablement dense. C’est-à-dire par exemple accepter que l’on ait des immeubles de 21 mètres de haut, mais pas partout. On aura un oeil attentif sur tout ce qui est espaces plantés, et les arbres en particulier. Notre programme compte 50 000 arbres supplémentaires à planter. Ça ne veut pas dire qu’il faut arracher ceux qui existent (…) » a-t-elle annoncé.



« Nous arriverons aussi à densifier là où il existe déjà des équipements publics. Et là où les ZAC seront organisées. Avec un programme de vente (de lots fonciers) acharné beaucoup plus rapide que ce qu’il ne l’est aujourd’hui pour pouvoir permettre aux promoteurs de trouver du foncier à des prix acceptables. Aujourd’hui, les chiffres démontrent qu’il y a beaucoup plus de constructions en diffus que dans les ZAC. Dans une ville telle que Montpellier, ce n’est pas acceptable.»

« Notre volonté politique est aussi de faire une ville inclusive, c’est-à-dire qui évite la segmentation sociale de logements. Nous devons trouver du logement social partout, et l’on ne doit pas densifier là où il y en a déjà. En fait, chaque promoteur a l’ambition de se rapprocher, ce qui est louable. Par contre, les propriétaires qui veulent vendre ont eux aussi des ambitions, et vont au plus offrant. Avec quelquefois des habillages de prix apparents qui laissent croire que le prix est correct, alors qu’en fait, lorsque le logement se vend, c’est à 4500 euros du mètre carré. A Montpellier, ce n’est pas possible. Le logement – qu’il soit social, abordable, familial, locatif, d’accession ou de…



Dossier accessible dans son intégralité dans votre espace Abonné : HJE n°3328 (8 octobre 2020)

Les points forts du dossier

• Emmanuelle Wargon :  « Le permis de construire dématérialisé ? Oui, aussi vite que possible »
• Emmanuelle Wargon / François Fontès : Exit le concept des années 60-70 de la ville construite ex nihilo ?
• Michaël Delafosse : « Avant, on mettait six ans pour sortir une ZAC. Aujourd’hui, c’est douze ans ! C’est trop long ! »
• Thierry Ducros, FFB34 : « Avec 2 % de marge en moyenne, combien d’entreprises risquent de sombrer ? »
• Maryse Faye, adjointe urbanisme Montpellier : « Montpellier… vers une ville raisonnablement dense »
• Laurent Villaret : « Sur la région de Montpellier, 5 000 logements neufs sont prévus par an au PLH. Nous n’en réaliserons que 2 000 cette année ! »
• Laurent Villaret : « La situation du logement neuf n’est pas due au Covid »
• Xavier Bringer, Académie du Bâtiment : « Réagir vite… 500 M€ investis dans le Pinel, c’est 100 000 logements, c’est 200 000 emplois »

A lire aussi

• Laurent Villaret : « Sur la région de Montpellier, 5 000 logements neufs sont prévus par an au PLH. Nous n’en réaliserons que 2000 cette année ! »

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité