Chambre des Notaires de l’Hérault / Entretien : Arnaud RASIGADE son nouveau président

Par |

Extrait de l’entretien publié dans l’Hérault Juridique & Economique du jeudi 30 mai 2013, n°2944. Propos recueillis par Daniel CROCI

(Photos Daniel CROCI HJE ©2013)

 

Me ARNAUD RASIGADE, CV EXPRESS – Âgé de 45 ans, marié, père de 2 enfants,
notaire à Pézenas, il est associé depuis juillet 1997 à son père (Jean-Marc, qui fut aussi président
de la Chambre des Notaires de l’Hérault dans les années 2000). Son grand-père
paternel (Gaston) fut également notaire à Caux. Il qualifie son étude de représentative de
la moyenne nationale, un office entre milieu rural et milieu urbain, qui compte 7 salariés.
Passionné de sport (course, tennis……), Arnaud RASIGADE s’intéresse aussi très fortement
à l’histoire, et notamment à celles du Languedoc-Roussillon et de l’Hérault.

 

Pourquoi un mandat de deux ans ?

Me RASIGADE : Pour les grandes compagnies – dont celle de l’Hérault fait partie – il y a la possibilité d’exercer un mandat d’un an, ce qu’ont fait régulièrement mes prédécesseurs. Mais l’on s’est aperçu qu’une année passe très vite. Il faut un à deux trimestres pour découvrir la fonction et, le temps d’initier des actions, il faut déjà passer la main. Me ANDRIEU, le président précédent, avait fait un mandat de deux ans ; il m’a conseillé de faire de même. Je crois effectivement que deux ans sont nécessaires pour porter au mieux les actions qui nous tiennent à coeur.

Quelles sont vos priorités ?

Me RASIGADE : Plusieurs actions ont été mises en place par Me ANDRIEU. Elles seront bien sûr poursuivies, comme le bilan de santé des notaires, les assises des professions ordinales – je lui demanderai certainement de continuer à suivre ce projet, qu’il a initié. D’autres actions sont liées au développement de la profession elle-même. Au moment où nous parlons, se déroule à la chambre une formation sur Télé@ctes*, un des pôles importants de notre développement que je souhaite bien sûr
poursuivre. Mais j’aimerais mettre un coup d’accélérateur sur le pendant de Télé@ctes, qui est l’acte authentique électronique. Il constitue un enjeu majeur pour la profession, un virage que la profession doit prendre avec une réussite totale. Je vais insister durant mon mandat sur l’acte authentique
électronique et sur une communication et une visibilité accrues. Avec peut-être la création d’une cellule pérenne qui restera au-delà du mandat d’un président. Le notariat est une profession réglementée, ce qui ne veut pas dire qu’il doive demeurer caché pour autant.

Que représente la Compagnie de l’’Hérault aujourd’’hui ?

Me RASIGADE : Au 24 mai dernier, la Compagnie des Notaires comptait 181 notaires, dont
146 notaires associés et 14 notaires salariés. Elle comptait également 833 collaborateurs. C’est une des grandes compagnies au niveau national ; elle se situe parmi les dix à quinze grandes compagnies
nationales. Le bureau de la Compagnie vient d’être composé [NDLR : voir l’encadré page 4]. Ce bureau est passé statutairement de 18 à 21 membres, parce que la Compagnie a dépassé le chiffre des 180 notaires. Cela m’a permis de rééquilibrer la Chambre entre l’est et l’ouest du département, et de faire entrer de jeunes membres, qui vont pouvoir découvrir la profession de l’intérieur, comme j’ai pu le faire en mon temps. La Compagnie héraultaise a également élu ses 3 représentants à la Compagnie régionale des notaires. Les études se répartissent géographiquement de manière équilibrée sur l’ensemble du territoire héraultais : il y en a 42 sur le TGI de Béziers et 45 sur le TGI de Montpellier. Les notaires sont plus nombreux du côté de Montpellier, avec 110 notaires, que du côté de Béziers, où ils sont 71, ce qui est représentatif de la différence observée entre ces deux territoires au niveau de l’activité. Dans l’immédiat, il n’y a pas de perspective de création de nouvelles études.

(…/…)

Extrait de l’entretien publié dans l’Hérault Juridique & Economique du jeudi 30 mai 2013, n°2944. Propos recueillis par Daniel CROCI

En vente en kiosque dans l’Hérault / Et par Abonnement (règlement par CB  en ligne)
48 euros / 1 an / 52 numéros

A lire aussi sur ce site…

La nouvelle chambre des Notaires de l’Hérault 2013/2014
En marge de l’entretien avec le nouveau président de la Chambre départmentale des Notaires de l’Hérault – Me Arnaud RASIGADE – à lire sur ce site (voir lien … Par Daniel Dernière modification 10/06/2013 15:07
Prix de l’Immobilier / Montpellier et Hérault / Les statistiques des Notaires de l’Hérault
La Chambres des Notaires de l’Hérault a dévoilé ce matin (mardi 16 avril 2013) son analyse des prix de l’immobilier sur Montpellier, sa périphérie et l’Hérault … Par Daniel Dernière modification 20/04/2013 07:01
Languedoc / Les professions ordinales régionales ont organisé leurs premières assises
Les premières Assises des Professions ordinales en Languedoc-Roussillon se sont tenues le 13 décembre 2012 à la faculté de droit de Montpellier. Cette … Par Daniel Dernière modification 03/01/2013 10:22
Emmanuel DOSSA, notaire à Montpellier “: “ Que reste-t-il de la transmission-donation ? ””
Dans un contexte d’austérité avérée, et dans le cadre d’une loi de finances 2013 plus contraignante pour l’entreprise et ses dirigeants, quelques bonnes … Par Daniel Dernière modification 27/02/2013 16:48

Voir toutes les infos de la rubrique JURIDIQUE

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité