Des magistrats français en burn out selon une enquête du Syndicat de la magistrature

Par |
nouveaux-magistrats-cour-appel-montpellier-2018
© HJE 2018, Y. Topol

C'est ce que révèle le site d'information France Inter, ce mardi 4 juin. La charge de travail dans la magistrature a des conséquences sur la vie privée et professionnelle des juges. L'enquête menée par le Syndicat pointe également indirectement le fonctionnement d'une justice en France "particulièrement mal dotée".

Le Syndicat de la magistrature a mené cette enquête auprès de plusieurs centaines de professionnels (754 précisément, soit 9 % des magistrats de France), à tous les niveaux du système judiciaire. Le temps de travail quotidien est de 10,02 heures en moyenne, sans prendre en compte les périodes de pic d’activité, les permanences ou le travail réalisé le week-end ou pendant les congés. 

Près d’un quart des répondants disent travailler au moins 11 heures chaque jour, analyse le site France Inter. 

> Lire l’article en ligne sur Franceinter.fr : https://www.franceinter.fr/justice/journees-sans-fin-dossiers-a-la-chaine-burn-out-les-magistrats-francais-au-bord-de-la-crise-de-nerfs

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité