Montpellier : un arrêté municipal pour interdire les ventes à la sauvette

Par |
arrete-vente-sauvette-montpellier

La Ville de Montpellier vient de prendre un arrêté municipal interdisant les ventes dites à la "sauvette". Il est applicable depuis le 15 mars 2017, sur 3 secteurs : Gambetta-Plan Cabanes-Saint-Denis, Ecusson-centre-ville et Mosson.

Cet arrêté vise à préserver la tranquillité, l’hygiène et la salubrité sur l’espace public dans des secteurs commerçants et particulièrement fréquentés, indique la mairie. Est considéré comme vents à la « sauvette » « le fait sans autorisation ou déclaration régulière, d’offrir, de mettre en vente ou d’exposer en vue de la vente, des biens, ou d’exercer toute autre profession dans les lieux publics en violation des dispositions réglementaires sur la police de ces lieux » (article 446-1 du Code pénal).

Trois périmètres concernés

Secteur 1 – Gambetta – Plan Cabanes – Saint-Denis : l’ensemble du cours Gambetta, côtés pair et impair de la voie, la place Leroy-Baulieu, la rue Guillaume-Pellicier, la place Salengro, la rue du Faubourg Figuerolles, la rue Bouschet-de-Bernard, la rue Desmazes, la rue Chaptal.
Secteur 2 – Ecusson centre-ville : le boulevard du Jeu de Paume, le boulevard Ledru-Rollin, le boulevard du Professeur Louis-Vialleton, le boulevard Henri IV, le boulevard Pasteur, la place Albert Ier, le quai des Tanneurs, la place du 11 Novembre, le quai du Verdanson, l’allée de la Citadelle, le passage de l’Horloge, l’avenue Henri-Frenay, la rue Jules-Ferry, la place Auguste-Gibert et l’avenue de la République
Secteur 3 – Mosson : l’avenue de Heidelberg, la rue de Bologne, la rue Tipasa, l’avenue de l’Europe, la rue Peter-Benenson, le carrefour Henri-Spaak, la route de Lodève et l’allée des Brigades Internationales.
(Source : Ville de Montpellier)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité