Experts-comptables, fusion Montpellier et Midi-Pyrénées : une aventure humaine s’achève, une autre commence…

Par |

Le 11 septembre dernier, le magnifique Palais des congrès d’Agde a accueilli une assemblée générale particulière, à haute sensibilité… Une assemblée générale improbable du fait des aléas liés à la Covid, mais pas seulement, dira Philippe Lamouroux, le président de l’Ordre des Experts-comptables de la région de Montpellier. L’instance disparaîtra en effet le 8 décembre prochain au profit d’un CROEC Occitanie implanté à Toulouse.

Une assemblée générale particulière… C’était en effet la dernière de sa mandature, la dernière du président Philippe Lamouroux – qui ne se représentera pas – et surtout la dernière du Conseil de l’Ordre des experts-comptables de Montpellier. Le 8 décembre prochain, la fusion dans un grand CROEC (Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables Occitanie) sera effective. Après soixante-quinze ans de bons et loyaux services, le Conseil régional de Montpellier va s’agréger aux forces vives de Midi-Pyrénées, pour former une entité de 1 900 experts-comptables.

L’analyse de Philippe Lamouroux reste incisive : « Avec la fusion des conseils régionaux de Montpellier et Midi-Pyrénées se pose la question de la proximité. Là où on avait 24 élus à Montpellier et 24 en Midi-Pyrénées, il y aura 36 élus pour le Conseil régional d’Occitanie qui siégera à Toulouse avec une représentation territoriale ordinale à Montpellier ».

En résumé, lors de cette assemblée générale, la dynamique a masqué les incertitudes d’une profession en nécessaire mutation, mais pleinement consciente de son potentiel. En préambule à cette réunion épitaphe, la psychologie préventive et positive – la science du bonheur – s’est invitée comme pour mieux conjurer la Covid attitude, avec une conférence “peps” par l’auteure Florence Servan-Schreiber, dont le dernier opus Power patate rencontre un franc succès.

En fin de session et de partition, les notes harmoniques de Philippe Fournier, le chef d’orchestre de l’orchestre symphonique Confluences de Lyon, ont rappelé que la profession est bien entrée dans une nouvelle dimension géographique, et que Toulouse et Montpellier vont pleinement accorder leurs violons.

Une assemblée générale inédite et couperet donc, où énergie et confluences se sont conjuguées pour offrir de nouvelles ambitions à une profession au service des entreprises, une profession « éreintée mais grandie » au sortir (?) de la pandémie, comme l’a rappelé le président du CROEC Montpellier (lire notre interview). Très attaché à un maillage territorial de proximité, Philippe Lamouroux a regretté le changement de cap imposé pour ce 75e anniversaire, le risque étant de perdre de l’efficacité. « Place aux jeunes », a-t-il lancé, fustigeant un « big is beautiful » déconnecté des territoires.

Présent lors de cette AG, tout comme le bureau du CROEC Midi-Pyrénées, Charles-René Tandé, président national de la profession – lui aussi dans sa dernière année de mandature – a eu une lecture différente de cette fusion issue de la loi. « La profession a eu des contreparties importantes et connaît des avancées… L’institution, c’est la continuité » a-t-il affirmé.

Les anciens présidents du CROEC Montpellier mis l’honneur – Bernard Fourcade, Michel Rossi, Jean-Marie Vial, Jean Guillerminet, Albert Menon, Michel Dehors, Philippe Sauveplane, entre autres – ont salué l’investissement total des 25 présidents qui se sont succédé à la présidence du CROEC, des équipes élues et de leurs permanents. Et l’engagement d’une présidente, Mme Catherine Dumont, trop tôt disparue et dont l’ombre charismatique s’est régulièrement invitée au souvenir des participants. © Croec Montpellier

 

Un chèque de 30 400 euros a été remis à l’Institut Saint-Pierre dans le cadre de l’action de mécénat 2019. Et une ultime action de mécénat du CROEC Montpellier a été annoncée pour la Villa Laurens, bijou improbable qui a résisté aux outrages du temps et constitue l’un des plus insolites objets architecturaux du patrimoine agathois. © Croec Montpellier.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité