2017, une année chargée pour la DGCCRF

Par |

Scandales alimentaires à la chaîne, pratiques abusives dans la grande distribution ou encore usurpation d'appellation contrôlée dans le domaine viticole… En 2017, la DGCCRF a mené des enquêtes dans 112 585 établissements.

Œufs contaminés, affaire Lactalis, mais aussi procès d’Intermarché et Amazon… L’année 2017 a été dense pour la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Sa nouvelle directrice générale, Virginie Beaumeunier, qui a succédé en janvier à Nathalie Homobono, en dressait le bilan, le 15 mars dernier, à Bercy.

L’an dernier, donc, les agents de la DGCCRF ont réalisé des contrôles dans 112 585 établissements, visité 12 414 sites Internet et effectué 315 000 analyses en laboratoires. Au final, ces enquêtes ont généré 80 741 avertissements, une mesure dite « pédagogique», 4 953 procès-verbaux administratifs et 2 697 amendes, pour un montant total de 16,20 millions d’euros. Une centaine de saisies ont également été réalisées.

Sécurité et protection des consommateurs

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité