Jean-Louis Debré : « Magistrats et avocats unis pour faire triompher le droit »

Par |
debre-serment-avocats

Prononcé lors de la cérémonie de remise des diplômes aux nouveaux avocats de la promotion 2016-2017 de l’Ecole des Avocats (EDA) Centre Sud, le discours de Jean-Louis Debré souligne le rôle clé des avocats et des juges parmi les piliers incontournables de la démocratie et de ses valeurs fondamentales : liberté, égalité, fraternité.

Jean-Louis Debré le rappelle avec force dès le début de son intervention : « Il n’y a pas dans ce pays de liberté, d’égalité, de fraternité sans le droit au juge et sans le droit à l’avocat. Toute société qui ne permet pas à un justiciable d’être défendu, toute société qui ne permet pas à un justiciable d’être jugé par un tribunal indépendant, n’est pas une société démocratique ». La défense de nos valeurs exige ainsi ce que Montesquieu appelle le contre-pouvoir. Avec le Parlement, élu au suffrage universel, qui fait le droit. Les avocats qui défendent ceux qui ont fait des infractions – réelles ou supposées – à la loi. Et les magistrats qui jugent les infractions.

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité