Tribunal administratif de Montpellier : renouvellement des effectifs en cette rentrée 2017

Par |

Sa présidente, Mme Brigitte VIDARD, ouvrira l’audience de rentrée solennelle du tribunal administratif de Montpellier le vendredi 29 septembre 2017 à 11h00. Celle-ci sera placée sous le signe de la médiation. Le TA enregistre par ailleurs un renouvellement de ses effectifs et l'arrivée de 5 nouveaux magistrats…

Le tribunal administratif (TA) de Montpellier est présidé par Mme Brigitte VIDARD. Il va connaître un renouvellement de ses effectifs à la rentrée. Doté d’un effectif budgétaire de 27 magistrats et de 32 agents de greffe, dont le chef de juridiction, 6 vice-présidents, le greffier en chef et son adjoint, ainsi que 3 assistants du contentieux et 2 assistants de justice… le TA enregistre un changement de vice-président. Auquel s’ajoute la prise de fonctions de cinq conseillers, d’une greffière de chambre et d’un agent de greffe. Le contentieux lié aux questions d’urbanisme sera désormais réparti sur trois chambres au lieu de deux précédemment. Du côté des vice-présidences 6e chambre • La présidente de la 6e chambre, Elydia FERNANDEZ vient de faire valoir ses droits à la retraite. Elle a exercé ses fonctions au tribunal de Montpellier comme rapporteur et rapporteur public. Ceci de 1993 à 2002. Puis, elle a été affectée à la cour d’appel administrative de Marseille. Elle a ensuite été nommée vice-présidente au TA de Versailles, où elle a exercé les fonctions de présidente de chambre. Et ceci pendant trois ans jusqu’à son retour à Montpellier le 1er septembre 2014. C’est une personnalité bien connue des avocats et institutions de la région qui quitte ainsi ses fonctions. Elle s’est investie par ailleurs dans de nombreuses actions de formation. • M. Denis CHABERT (*) remplace Mme Elydia FERNANDEZ. Il assurera la fonction de président de la 6e chambre. Celle-ci a en charge le traitement des dossiers de santé publique (établissements de santé et responsabilité hospitalière). Mais également du travail (licenciement des salariés protégés, réglementation et plans de sauvegarde de l’emploi). Et de la plupart des contentieux sociaux (aide sociale, aides au logement et droit au logement opposable, travailleurs privés d’emploi). Ainsi que, désormais et à compter du 1er septembre 2017, des...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité