L’ordre des avocats de Montpellier fête son bicentenaire

Par |

Annonces légales Hérault. Article : Daniel CROCI

“ L’an mil huit cent douze et le deux novembre à dix heures du matin, le Conseil de Discipline de l’Ordre des Avocats, assemblé en formation ordinaire chez Me Buges, l’un de ses membres, à cause de l’indisposition momentanée de celui-ci. Monsieur Solier, Bâtonnier, a mis sous les yeux de l’assemblée l’arrêté de Monsieur le Procureur général en date du premier septembre dernier, qui le nomme Bâtonnier de l’Ordre… ”

Cet instant solennel, tiré des minutes du greffe de 1812, les Montpelliérains vont pouvoir le revivre en costumes d’époque, à l’occasion du bicentenaire de l’ordre des avocats, dont les festivités et les séances de travail sont prévues les 21 et 22 juin prochains. L’idée portée par le bâtonnier Michèle TISSEYRE est de commémorer in vivo, en présence et avec tous les acteurs du monde judiciaire, ce premier conseil portant réinstallation du barreau montpelliérain, créé avant 1812 mais mis un temps sous le boisseau politique. La saynète théâtralisée qui fera revivre ce conseil verra renaître, sous les traits d’avocats et de magistrats en activité, le premier conseil de discipline composé sous Napoléon 1er et les figures historiques que furent Mes Capblat, Rech Père, Caizergues, Grenier La Djzarn…

Ce bicentenaire sera également l’occasion d’effectuer un travail de mémoire sur l’histoire du conseil de l’Ordre, sa genèse, les grandes dates… Les magistrats de la cour d’appel de Montpellier ont souhaité y participer activement. Plusieurs événements rythmeront cette commémoration, sur les thématiques “ Ordinalité, égalité, libertés ”. Du 21 au 23 juin, chacune de ces thématiques fera l’objet d’une réflexion réunissant l’ensemble des acteurs de l’acte juridique et judiciaire, en présence de représentants de nombreux barreaux de France et étrangers, dont ceux jumelés avec le barreau de Montpellier. Une mini-exposition et des publications serviront d’appui à cette commémoration, qui se tiendra au Corum de Montpellier.

Une année de garde à vue

Le planning des événements organisés par le barreau de Montpellier est très dense en 2012. Deux manifestations nationales se tiendront cette année dans la capitale languedocienne : le congrès de la Confédération nationale des Avocats (CNA) du 11 au 13 octobre, et les Assises nationales des avocats d’enfants les 30 novembre et 1er décembre (lire HJE du 12 avril 2012). Du 23 au 26 avril, le barreau montpelliérain prévoit de faire le point sur une année de garde à vue. Un débat ouvert et objectif entre les différents acteurs de la juridiction devrait permettre de cerner les avancées et les attentes – notamment sur les plans statistique, logistique et financier – de cette réforme, qui était à la fois attendue et crainte dans son application par les avocats et les instances juridictionnelles.

Procédure participative et mandataire en transaction

Plusieurs autres événements sont également prévus d’ici cet été, dont un point sur les procédures participatives (dont le décret est paru en décembre dernier) et une conférence sur le nouveau métier de l’avocat mandataire en transactions immobilières. La loi du 22 décembre 2010 a instauré une procédure de négociation assistée par avocat, dite participative. Entre arbitrage, modération et conciliation, cette procédure est une nouvelle alternative au procès. Ce mode de règlement des conflits juridiques en présence de l’avocat doit permettre – même en cours de procès – de trouver une solution tripartite. L’objectif est de raccourcir le travail des juges, dédramatiser le procès, diminuer les coûts et apaiser le processus juridique. Cette procédure, toujours validée par un juge, fait l’objet in fine d’un acte contresigné par l’avocat.


Intégralité de l’article à lire dans l’Hérault Juridique & Economique, Annonces légales du 12 avril 2012.
Légende photo :
Annonces légales, Hérault. Photo Daniel CROCI

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité