Legal Hackathon : l’Incubateur du Barreau de Montpellier met en lice 12 futures start-up du droit

Par |

Lire aussi notre article

Innovation Legal Tech, Legal Social : l’incubateur du Barreau de Montpellier lance son Legal Hackathon


Vingt-quatre heures pour passer de l’idée au prototype. Les 19 et 20 novembre 2019, l’Incubateur du Barreau de Montpellier organise au Pôle Réalis son premier Legal Hackathon. Durant vingt-quatre heures, des équipes composées d’avocats ou élèves avocats et de non-juristes vont formaliser et construire ensemble 12 projets Legal Tech ou Legal Social (innovations numériques ou sociales appliquées au droit). Des experts et des coachs vont entourer ces futurs créateurs de start-up jusqu’au pitch final, qui permettra de désigner les lauréats du concours.

Réfléchir ensemble aux solutions innovantes au service de l’accès au droit et de la profession d’avocat : tel est l’objectif du Legal Hackathon porté par l’Incubateur du Barreau de Montpellier (IdBM), premier incubateur de Barreau en France à organiser ce type d’événement. « Lancé en septembre dernier, notre appel à projets a suscité 14 candidatures sur dossier, précise Me Mélanie Parnot, présidente de l’IdBM. Les équipes candidates peuvent bénéficier d’un accompagnement à distance pour faire avancer leur projet. Douze d’entre elles participeront au Hackathon. »

Les 18 et 19 novembre, l’Incubateur du Barreau de Montpellier et l’École des avocats de Montpellier proposent aux porteurs de projets qui le souhaitent de suivre la formation «Juriste numérique» dispensée par Seraphin Formation et le réseau Legal Tech Lawyer, pour les aider à construire et à accélérer leur projet, et à être fin prêts pour les sessions de pitchs du Hackathon.

Dès 17h30 le mardi 19 novembre, au Pôle Réalis, à Montpellier, les 12 équipes en lice ouvriront le Hackathon en présentant oralement leurs projets de façon synthétique devant un public composé d’avocats, d’élèves avocats, de professionnels du droit et du chiffre, et de personnes intéressées par l’innovation juridique. Chaque équipe devra alors intégrer des contributeurs, volontaires désireux de vivre une expérience d’innovation collaborative (avocats, développeurs, communicants, etc.).

Durant toute la journée du 20 novembre, les porteurs de projets seront encadrés par des experts et des coachs pour améliorer leurs propositions. Ils pourront aussi participer à des micro-conférences sur des thématiques liées à l’évolution et à la digitalisation de la profession d’avocat. Parmi les intervenants : Timothée Paris, maître des requêtes au Conseil d’Etat, spécialiste du numérique, ou encore Thomas Saint-Aubin, directeur général de Seraphin Innovation.

Une série de pitchs clôturera le Hackathon à partir de 17h00 le 20 novembre. Les juristes et les experts en innovation membres du jury désigneront les lauréats en évaluant le caractère innovant des projets, leur utilité pour la profession d’avocat et pour l’accès au droit, l’approche centrée sur l’utilisateur ainsi que leur faisabilité juridique, technique et économique. Ils prendront aussi en compte la façon dont chaque équipe aura mobilisé ses contributeurs. L’Incubateur du Barreau de Montpellier décernera plusieurs prix. Ses partenaires offriront aux lauréats des séances d’accompagnement sur-mesure dans leur domaine d’expertise (financement, comptabilité, marketing…).


Nos articles sur l’IdBM (Incubateur du Barreau de Montpellier)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité