L’ONISEP menacé ?

Par |
formation

Le projet de loi a été présenté le 6 avril à la presse par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. L’Office national d’information sur les enseignements et les professions de la mission d’information sur les métiers et les formations, indique que le transfert des délégations régionales de l’Onisep aux Régions condamnerait à terme, l’Office.

Le projet de loi « La liberté de choisir son avenir professionnel » sera présenté en conseil des ministres le 27 avril prochain. Il prévoit notamment le transfert aux Régions des compétences des délégations régionales de l’Onisep, aujourd’hui rattachées aux services centraux de l’Onisep sous tutelle des ministères de l’Education nationale et de de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Selon l’organisme, l’article 10 du projet de loi «Liberté de choisir son avenir professionnel » impacte le Code de l’Education, remet en cause les missions de l’Onisep et son organisation en réseau. « En transférant les Dronisep aux Régions, le gouvernement démantèle l’Onisep » estime-t-il. «Privé de son réseau, l’Onisep ne pourra plus collecter les données nécessaires, alimenter sa base de données et diffuser une information exhaustive, fiable, de qualité, actualisée en permanence et disponible pour tous » analyse l’organisation.

Il craint que si cette mission est confiée aux Régions : « L’information donnée aux élèves et aux étudiants se limitera aux frontières de la région. Un non-sens, à l’heure où les parcours de formation se réalisent à l’échelle nationale et internationale. L’information risque de ne plus être nationale : les Régions auront tendance à valoriser les formations locales, correspondant aux besoins économiques du moment. L’information sera très inégale d’une région à l’autre. En fonction de leurs moyens, les Régions ne pourront pas toutes proposer des outils d’information performants sur les formations et les métiers ». (DC)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.