Mobilité et confinement : le Club des villes et territoires cyclables demande la levée de la limite d’un kilomètre du domicile

Par |

Dans une tribune collective signée le 18 novembre, le Club des villes et territoires cyclables demande, dans le cadre du confinement, que soit levée la limite d'un kilomètre du domicile pour le motif d'activité physique.

Le Club des villes et territoires cyclables, lancé par 10 villes en 1989, rassemble aujourd’hui près de 200 collectivités représentant plus de 2 000 communes et 42 membres associés (associations, organismes…). Il travaille en lien avec les acteurs associatifs, industriels et économiques pour construire une vraie politique nationale en matière de vélo. Il a ainsi créé et anime le Club des élus nationaux pour le vélo depuis 2012, fort d’une centaine de sénateurs et députés de toutes tendances politiques qui portent le vélo dans les textes et projets législatifs.

Comme dans les autres pays européens

Dans une tribune collective signée le 18 novembre, le Club des villes et territoires cyclables demande que soit levée la limite d’un kilomètre du domicile pour activité physique, imposée suite au confinement. « Alors que le deuxième confinement pourrait durer plus longtemps que le premier, autorisons aux citoyens un accès responsable à l’activité physique individuelle en extérieur. L’usage du vélo, la marche et le running relèvent de questions de santé publique tant physique que mentale ! », avance cette tribune portée par 2 médecins et 14 structures impliquées dans la mobilité, le sport et la santé, dont le Club des villes et territoires cyclables. Sans contester la gravité de la crise sanitaire, les signataires demandent « la levée de la limite d’un kilomètre, comme dans les autres pays européens ».

Les signataires de la tribune sont les docteurs Alexandre Feltz (généraliste) et Gérald Kierzek (urgentiste), le Club des villes et territoires cyclables, le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), la Fédération française d’athlétisme (FFA), la Fédération française de course d’orientation (FFCO), la Fédération française de cyclisme (FFC), la Fédération française de cyclotourisme (FFVélo), la Fédération française de randonnée, la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), la Fédération française de triathlon (FFTri), l’Heureux Cyclage, les Moniteurs cyclistes français (MCF), la Mountain bikers foundation, Union Sport & Cycle, et Vélo & Territoires.


A lire aussi




Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité