Montpellier : la Chambre régionale des comptes publie son rapport sur la SERM

Par |
cour-comptes

A la suite du renouvellement de son équipe dirigeante en 2015, la SERM a redéfini son plan stratégique et fait de son redressement financier sa priorité. Les comptes se sont, depuis lors, rétablis. "Pour autant, ses rémunérations en matière d’aménagement sont élevées et la rentabilité financière de la société demeure faible", note la Chambre régionale des comptes dans son rapport rendu public ce 24 janvier.

La Chambre régionale des comptes d’Occitanie a contrôlé la Société d’équipement de la région montpelliéraine (SERM) ; elle vient de publier en ligne son rapport d’observations définitives.
En préambule, la chambre précise dans sa synthèse : « Les activités de la société d’équipement de la région montpelliéraine (SERM) ont connu une baisse à compter de 2012 avec la fin de grandes opérations sous mandat, comme le nouvel hôtel de ville de Montpellier, et la création de la société publique locale SA3M, dont l’objet est la réalisation d’opérations pour le compte des actionnaires publics.  Les interactions entre les deux sociétés sont fortes : elles occupent les mêmes locaux, sont dirigées par le même directeur général, auquel sont adjoints les mêmes cadres. Les fonctions transversales communes aux deux structures sont assurées par un groupement d’intérêt économique (GIE) constitué des deux sociétés. Enfin, une unité économique et sociale (UES) a été constituée la même année entre les trois entités. »

Masse salariale : moins d’économies que prévu et des clauses golden parachute coûteuses

La SERM gère ainsi un portefeuille de près d’une trentaine d’opérations en conventions d’aménagement. S’y ajoutent la gestion du réseau montpelliérain de chaleur et de froid, et des prestations de services. En matière d’aménagement, la société s’est engagée récemment dans une stratégie de diversification territoriale et sectorielle. La chambre relève que : « Si les rémunérations pour cette activité se contractent, la société peut toutefois anticiper un ajustement progressif de ses équilibres financiers, les opérations d’aménagement s’appuyant sur des conventions de longue durée. Dans le domaine de l’énergie, la SERM devra intégrer les conséquences du transfert de cette compétence à la métropole. En termes de masse salariale, la SERM a réalisé moins d’économies que prévu. Les conditions de départ de l’ancienne équipe de direction, assorties de clauses de golden parachute, ont été coûteuses. Les recommandations formulées lors du précédent contrôle de la chambre sur les marchés publics ont été mises en œuvre. Pour autant, la SERM doit poursuivre ses efforts en matière de suivi des procédures et adopter une stratégie de performance de sa fonction achats« .
Après le renouvellement de son équipe dirigeante en 2015, la SERM a redéfini son plan stratégique, et fait de son redressement financier sa priorité. Les comptes se sont, depuis lors, rétablis. Pour autant ses rémunérations en matière d’aménagement sont élevées et le secteur contribue de manière limité aux résultats, principalement alimentés par le département énergie. Les charges d’investissement de ce département pèsent toutefois sur les résultats faute d’adaptation des tarifs du réseau de chaleur et de froid. La rentabilité financière de la société demeure faible.
Le groupe Caisse des dépôts – SCET est à la fois premier actionnaire privé, banquier et principal prestataire de la société (par l’intermédiaire de ses filiales). La chambre souligne : « Les relations avec ce groupe doivent faire l’objet d’une réflexion sur la poursuite de la désintrication engagée nationalement ».  Par ailleurs, « Depuis la création de la SA3M, la SERM n’est intervenue que de manière limitée pour des collectivités non actionnaires. Elle doit diversifier ses activités et ses interventions géographiques » précise la Chambre régionale des comptes d’Occitanie.

Accéder au rapport de la Chambre régionale des Comptes en ligne


 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité