Le CNB appelle à une journée Justice morte, le 21 mars

Par |

Le Conseil National des Barreaux (CNB), représentant plus de 65.000 avocats, réuni en assemblée générale les 16 et 17 mars 2018, a appelé à une journée Justice morte, le 21 mars prochain.

Le Conseil National des Barreaux (CNB) a de nouveau affirmé son opposition au projet de Justice du gouvernement. Les avocats sont mobilisés contre la déjudiciarisation « programmée, ainsi que la perspective qui en découle pour le citoyen, l’accès au juge ou les garanties attachées à la présence de l’avocat ».

Ainsi, le Conseil National des Barreaux et tous les avocats de France appellent à une journée « Justice morte » le mercredi 21 prochain, date de présentation de ce projet au Conseil d’Etat.

Les avocats, « acteurs de l’Etat de droit républicain, souhaitent mobiliser également leurs élus locaux et leurs parlementaires, pour garantir aux citoyens la proximité et l’humanité de la justice sur tous les territoires ».

Dans un communiqué, le Conseil National des Barreaux: « exige du gouvernement d’être immédiatement associé à la rédaction des projets d’ordonnances et de décrets pour transformer le projet dans le seul intérêt des justiciables  »  et « se félicite des évolutions obtenues par la profession unie, dont le retrait des dispositions relatives à la saisie immobilière et le maintien de la présence de l’avocat dans la procédure de CRPC ».

(DC)

 

 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité