Efacs : remise des diplômes aux nouveaux avocats

Par |
M. Cheïck Sako, ministre guinéen de la justice © HJE2016 Y Topol

La cérémonie de remise des diplômes aux 172 nouveaux avocats de la promotion 2015-2016 de l’Ecole de formation des avocats Centre Sud (Efacs) s’est déroulée le 19 décembre 2016 dans une salle archi comble du siège montpelliérain de l’école, où en plus des impétrants et de leurs familles, on reconnaissait de nombreux avocats et des personnalités issues notamment des milieux juridique et politique.

Dans son discours introductif, le bâtonnier Frédéric Vérine, président de l’école, a notamment insisté sur le respect impératif de la déontologie : « Gardez toujours à l’esprit les principes de la profession d’avocat, qui sont exigeants, mais qui, au-delà de la dignité, de la conscience, de l’indépendance, de la probité et de l’humanité, sont aux termes de l’article 3 du décret du 12 juillet 2005 : l’honneur, la loyauté, le désintéressement, la confraternité, la délicatesse, la modération et la courtoisie. Ces principes doivent être respectés tant dans votre vie professionnelle que dans votre vie privée ».

Le ministre de la Justice de Guinée comme parrain

Le parrain de la promotion, présent à la cérémonie, est le ministre d’Etat, ministre de la Justice et gade des Sceaux de la République de Guinée, Cheïck Sako, avocat honoraire au barreau de Montpellier, où il a exercé durant plus de vingt-cinq ans, tout en étant également chargé de cours à la faculté de droit de Montpellier. « Son parcours est exceptionnel et il est lui-même exceptionnel de confraternité et d’humanité », souligne le bâtonner Frédéric Vérine. Il évoque entre autres la participation de Cheïck Sako à la création, en avril 1992, de l’association Juristes sans frontières, réunissant les professionnels du droit, et avance : « Les membres de cette association ont le même idéal de la défense des droits fondamentaux de la personne humaine et de la démocratie ». Dans son intervention, le ministre Cheïck Sako remercie les jeunes avocats de l’avoir choisi comme parrain et leur adresse ses chaleureuses félicitations. Il leur délivre un conseil : « La robe que vous êtes désormais appelés à porter ne devra pas laisser apparaître votre propre ressenti. Vous partagerez l’angoisse, l’impatience, la détresse de vos clients. Vous partagerez aussi leurs joies et leurs triomphes. Dans l’angoisse comme dans la joie, maîtrisez toujours vos nerfs. Chers confrères, ne vous trompez guère : le métier d’avocat force l’admiration par la noblesse qui le caractérise. La société a besoin du droit pour sa régulation. Et le droit, à son tour, a besoin des avocats pour son accomplissement ». Aux nouveaux lauréats d’être à la hauteur du rôle qui leur est désormais dévolu.

 

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toute les semaines dans votre boite mail.