Avocats : l’Efacs offre une riche palette de formations continues

Par |
batonnier-auran-viste-efacs
Mme le bâtonnier Auran-Viste

Le programme 2017 de formations continues de l’Ecole des avocats Centre Sud (Efacs) se traduit par une offre de près de 300 formations dans de multiples thématiques. A cela s’ajoutent les journées de l’Efacs et les « universités » permettant d’approfondir différents domaines dans une unité de temps et de lieu propice aux échanges d’expériences.

L’obligation de formation continue pour les avocats est de vingt heures par an dont pour les avocats spécialistes dix heures par an et par spécialité, et pour les avocats du jeune barreau dix heures par an en déontologie et/ou vie professionnelle durant les deux premières années. Les avocats intégrés au titre de l’article 98-1 du décret de 1991 doivent quant à eux consacrer pendant les deux premières années la totalité de leur formation continue à la déontologie et/ou à la vie professionnelle. Les 2 400 avocats des 17 barreaux du ressort des 3 cours d’appel de Montpellier, Nîmes et Riom font preuve d’assiduité puisqu’en 2016, 4 652 participations à des formations ont été enregistrées. « Le programme 2017, évolutif tout au long de l’année et résolument pratique, s’appuie sur une approche interprofessionnelle. Nous pérennisons notre partenariat avec l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) », souligne le bâtonnier Françoise Auran-Viste, déléguée à la formation continue à l’Ecole des avocats Centre Sud (Efacs). Le catalogue des formations offertes est fonctionnel, avec trois entrées possibles par le calendrier, les thématiques proposées et les trois cours d’appel. Dans l’entrée « cours d’appel », les formations sont présentées de manière plus complète avec le ou les thèmes abordés, les noms des intervenants, le nombre d’heures prévu, le prix et leur rattachement à une spécialité ou à la déontologie et à la vie professionnelle. Elles sont classées par barreau en suivant le calendrier. Dans une autre entrée du catalogue, les journées de l’Efacs vouées à l’approfondissement des connaissances sont mises en exergue. Parmi les thèmes traités figurent entre autres : le droit européen, le droit du travail, le droit pénal, la saisie immobilière, le droit de la famille…

Point fort sur la médiation

Pour leur part, les « universités » font l’objet de la dernière entrée du catalogue. « Les universités de droit fiscal, de droit public, de droit social et de droit des affaires se poursuivent », indique le bâtonnier Françoise Auran-Viste, qui souligne la création d’une université d’approfondissement à la médiation. Celle-ci se tiendra du 3 au 6 mai à Peralada, près de Gérone. La médiation est l’un des thèmes mis en avant dans de nombreuses formations : plusieurs journées lui sont consacrées, ainsi que des sessions thématiques organisées pour la médiation en matière administrative, en droit des assurances, en droit de la famille, en droit de l’environnement… Bien d’autres thèmes d’actualité bénéficient de formations spécifiques, comme le nouveau divorce par consentement mutuel, l’action de groupe, l’impact des réformes législatives récentes : loi Pinel, loi Macron, réforme du droit civil… Parmi les nouveautés, cette année, une université outre-mer est en projet en Martinique du 25 novembre au 2 décembre avec des ateliers d’actualisation en droit du travail, droit pénal, préjudice corporel… « En effet, les confrères ultra-marins ont besoin du concours et de la participation des autres écoles pour échanger avec leurs confrères métropolitains et améliorer leur formation », précise le bâtonnier Françoise Auran-Viste. Le 8 décembre, la traditionnelle journée consacrée à l’actualité clôturera le programme de formation continue 2017 à Montpellier.

Yves TOPOL

Le bâtonnier Frédéric Vérine reconduit à la tête de l’Efacs. En début d’année 2017, le bâtonnier Frédéric Vérine, président de l’Ecole des avocats Centre Sud (Efacs), a été réélu pour un nouveau mandat. Le nouveau conseil d’administration comprend 17 membres (un par barreau). Outre le président, le bureau est ainsi constitué… Vice-présidents : le bâtonnier Françoise Heuillon-Schnitzler (barreau de Nîmes), Me Jean-Louis Baffeleuf (barreau de Clermont-Ferrand) et Me Sophie Monestier (barreau des Pyrénées-Orientales). Trésorière : le bâtonnier Elisabeth Rudelle-Vimini (barreau de l’Aveyron). Secrétaire : Me Céline Colombo (barreau de Carcassonne). Secrétaire adjointe : Me Céline Lencot-Piffaut (barreau de Carpentras).

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité