Pierre Valleix : lutter contre le terrorisme et la radicalisation violente

Par |
Pierre Valleix, procureur général ©HJE 2016 Y Topol

En matière pénale, « la lutte contre le terrorisme et la radicalisation violente, dominante en 2016, reste la priorité des priorités pour l’année nouvelle 2017 », prévient Pierre Valleix, procureur général près la cour d’appel de Montpellier. Il souligne que l’état d’urgence renforcé par la loi du 21 juillet 2016 a aussi permis de lutter plus efficacement contre la grande criminalité et passe en revue les autres grandes priorités de la cour d’appel pour 2017, notamment la lutte contre la délinquance économique et financière, les atteintes à l’environnement et les violences faites aux personnes.

Dans la lutte contre le terrorisme, il y a un avant et un après juillet 2016. « A partir des attentats de Nice et aussi de Saint-Etienne-du-Rouvray, on a affaire à des personnes qui se sont radicalisées extrêmement vite et qui ont utilisé des moyens à la portée de Monsieur Tout-le-monde : un camion, un couteau… Il est d’autant plus compliqué de lutter contre ce type de terrorisme », explique Pierre Valleix, procureur général près la cour d’appel de Montpellier. La section antiterroriste du parquet de Paris, compétente pour toutes les affaires d’attentats terroristes en France, bénéficie de l’appui des parquets locaux. Ainsi, à la cour d’appel de Montpellier et dans chacun des six parquets du ressort, un référent terrorisme a été désigné et informé sur les réactions qu’il faut avoir en cas d’acte terroriste et sur les personnes à contacter en urgence. En outre, dans les deux tribunaux de grande instance (TGI) de Montpellier et Perpignan, des salles de crise, dotées de moyens techniques performants, ont été mises en place. En cas d’attentat, elles permettent à la fois de piloter le dispositif et de recevoir les magistrats de ...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toute les semaines dans votre boite mail.