Me Mélanie Parnot élue 1re vice-présidente du Réseau national des Incubateurs de Barreaux

Par |
melanie-parnot-presidente-incubateur-barreau-montpellier-idbm

L’avocate montpelliéraine, également présidente de l’Incubateur du Barreau de Montpellier (IdBM), va coprésider l’instance nationale. Cofondatrice du RNIB, elle représentera et va suivre plus particulièrement l’activité des incubateurs des barreaux de province.

C’est dans le cadre de la Vendôme Tech – événement dédié au numérique dans le droit, durant lequel la garde des Sceaux a présenté son plan de transformation numérique de la justice (lire HJE n°3233) – organisée à Paris le 29 novembre dernier, que le Réseau national des Incubateurs de Barreaux (RNIB) a officiellement été créé (association loi 1901), en direct sur les réseaux sociaux, époque numérique oblige. A cette occasion, le nouveau réseau, regroupant pour l’instant douze Incubateurs de Barreaux (IdB), a élu son organigramme, qui comprend deux vice-présidences. L’une pour la région parisienne, assurée par Me Nathalie Attias. Et l’autre pour les IdB de province, dont la vice-présidence a été confiée pendant deux ans à l’avocate montpelliéraine Mélanie Parnot, par ailleurs présidente de l’Incubateur du Barreau de Montpellier (IdBM).

Le Réseau regroupe les Incubateurs des Barreaux de Paris, Lyon, Aix-en-Provence, Grenoble, Nîmes, Rennes, Montpellier, Bordeaux, Marseille, Strasbourg, Toulouse et Grasse. L’IdB de Versailles est en voie de création. Ce Réseau national des Incubateurs a notamment pour objectifs la mutualisation des tests de solutions juridiques innovantes, la promotion et l’incubation de projets au niveau national ; la création d’une plateforme de crowdfunding entre avocats dédiée au financement de projets juridiques innovants (étendue dans un second temps aux autres professions juridiques réglementées) ; l’organisation d’une réflexion nationale sur l’innovation juridique et les impacts des tech et de l’intelligence artificielle sur la profession d’avocat et les autres professions du droit, avec notamment la mise en place d’un comité des experts regroupant des sociologues, des économistes, des chefs d’entreprise, des experts du numérique, des philosophes, des avocats, des magistrats, des huissiers, des notaires et des historiens ; l’élaboration de propositions de réforme de la déontologie à l’appui notamment des travaux du comité des experts et de consultations numériques lancées par le RNIB ; et enfin de favoriser l’émergence d’Incubateurs de Barreaux en France, d’assister et de contribuer à leur développement local, et d’assurer le développement des Incubateurs de Barreaux en Europe et dans le monde.


Nos articles sur l’Incubateur du Barreau de Montpellier

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité