La nouvelle cité judiciaire de Béziers inaugurée

Par |
La Cité judiciaire de Béziers, quartier Wilson-Hours ©HJE2016 D Croci

Accueilli par le premier président de la cour d’appel, le procureur général, le préfet et de nombreux élus, le garde des Sceaux Jean-Jacques URVOAS était le jeudi 1er septembre 2016 à Béziers, en présence du président du TGI Christian Combes (lire l’interview) et du procureur de la République de Béziers, Yvon Calvet, pour dévoiler la plaque inaugurale de la cité judiciaire, en fonctionnement depuis la mi-juillet.

 

Située dans le quartier de l’Hours (nouveau quartier Wilson), la cité judiciaire – conçue par l’agence Ateliers 2/3/4 et portée par l’APIJ (Agence publique pour l’Immobilier de la Justice) – a nécessité un investissement de 30 millions d’euros. Elle regroupe 4 juridictions biterroises (le tribunal de grande instance, le tribunal d’instance, le tribunal de commerce et le conseil de prud’hommes) dans un bâtiment unique.

 

Inauguration sur fond de boycott

Sur 5 800 m2, 153 personnels de justice œuvrent au quotidien pour la bonne marche de la justice. Un couac s’est produit lors de cette inauguration : aucune robe noire n’était présente du fait du boycott des avocats biterrois et de leur bâtonnier, qui déploraient de ne pas disposer de badge d’entrée. L’assurance leur aurait été donnée par les services du ministère que cette « incohérence » serait rapidement réglée.

 

Retour sur archives

C’est le maire d’alors, Raymond Couderc, qui, après avoir obtenu le maintien du tribunal de grande instance à Béziers au moment de la refonte de la carte judiciaire, s’était engagé dès 2009 auprès du ministère de la Justice pour faciliter l’installation d’une structure susceptible de rassembler en un même lieu, plus conforme aux exigences d’accessibilité et de sécurité que les locaux de l’ancien palais épiscopal du XVIIIe siècle, les tribunaux de grande instance, d’instance et de commerce ainsi que le conseil de prud’hommes. C’est désormais chose faite. Le TGI a été officiellement inauguré le jeudi 1er septembre 2016.

 

Une cité judiciaire conforme à l’esquisse et dans les délais

Le permis de construire de la cité judiciaire a été délivré par la préfecture de l’Hérault le 25 février 2013. L’Agence Publique pour l’Immobilier de la Justice (APIJ) avait annoncé que la cité judiciaire serait opérationnelle à partir de 2016, ce qui est le cas. C’est le 13 mars 2012 que l’APIJ avait présenté à Béziers le projet archi•tectural du futur palais de justice, en présence des chefs de cour et de juridiction, du sous-préfet de Béziers ainsi que de Raymond Couderc, alors sénateur-maire. Une étude réalisée fin 2009 avait permis d’étudier les modalités d’insertion de ce nouvel équipement judiciaire à Béziers. A la suite des études de faisabilité et urbaines conduites par l’APIJ, le gouvernement avait décidé la construction d’une nouvelle cité judiciaire regroupant le tribunal de grande instance, le tribunal d’instance, le tribunal de commerce et le conseil de prud’hommes de Béziers. Implantée au cœur de la ZAC de l’Hours et s’inscrivant ainsi au sein du projet plus global d’aménagement et de développement durable de ce quartier, sa mise en service était annoncée pour le premier semestre 2016. Elle a eu lieu en juillet 2016.

 

Un concept global pour un nouveau quartier

Les études de programmation menées en 2010 projetaient à l’origine un bâtiment d’environ 6 200 m2 de SHON, soit 4 400 m2 d’emprise foncière utile pour 132 postes de travail (153 aujourd’hui). Le concours d’architecture a été lancé en juillet 2010 et le jury de concours, réuni le 8 décembre 2010, avait permis de retenir 4 candidats, la réalisation du projet étant finalement confiée à l’agence d’architecture Ateliers 2/3/4. Cette décision avait été suivie d’un appel d’offres portant sur la réalisation des travaux, qui ont débuté en 2013 pour une mise en service du futur palais de justice courant 2016. L’Etat devait ainsi engager un peu plus de 29 millions d’euros au total pour financer cette opération (coûts des études et des travaux). Les bâtiments construits au sein de la zone d’activité concertée de l’Hours et du nouveau quartier Wilson accueillent désormais la totalité des tribunaux des juridictions biterroises. Proche du cœur historique, ce secteur de la ville dispose déjà d’un ensemble constitué d’équipements, de logements et de commerces, dont le Polygone de Béziers. L’îlot du palais de justice accueille un programme de logements dans sa partie nord. L’extrémité sud est consacrée à une zone publique sur laquelle s’inscrit le parvis du palais de justice. Celui-ci, en partie centrale de l’îlot, est bordé au nord par une bande laissée libre, qui pourrait à terme accueillir une extension si nécessaire.
(Source : archives HJE 2012)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité