Étiquette : exposition

galerie-treize-trancha-tejedor

Stéphane Villafane et Arancha Tejedor, une certaine idée du paysage à la Galerie 13 (Montpellier)

| Par Virginie Moreau
Jusqu’au 20 avril 2017, à la Galerie 13, Odulia Caparros propose à ses visiteurs de se plonger dans les « paysages éclatés » réalisés par Stéphane Villafane et Arancha Tejedor. Ces deux peintres ont fait le choix de s’éloigner de la figuration pour se diriger vers une quasi abstraction que la galeriste qualifie d’abstraction « lisible ». Un œil même non exercé parvient en effet à comprendre ces abstractions comme des paysages.
baiser-mort-eric-liot

Sète : les Journées de l’Amour, hymne artistique collectif aux hauts et aux bas vécus par les amoureux

| Par Virginie Moreau
L’Amour est célébré chaque printemps, depuis dix-sept ans, à l’occasion des Journées de l’Amour, à Sète. Organisé bénévolement par l’association Histrions et orchestré par l’artiste sétoise Christy Puertolas avec l’aide de Véronique Fis (coordinatrice), cet événement réunit à chaque fois des artistes différents autour d’une thématique précise qui lui est liée. Pour cette édition 2017 des Journées de l’Amour, 19 artistes ont été invités à plancher sur les hauts et les bas de l’amour.
mucem-marseille

La collection de feu le Musée de l’Histoire de la France et de l’Algérie prêtée au Mucem pour cinq ans

| Par Hérault Juridique
Conformément à son annonce faite il y a quelques jours en conférence de presse, le président de Montpellier Méditerranée Métropole, Philippe Saurel a officialisé, lundi 10 avril, le prêt de la quasi totalité de la collection dédiée à l'histoire de la France et de l'Algérie au Mucem de Marseille, pour une durée de cinq ans renouvelable, suite à l'arrêt du projet de musée de l'Histoire de la France et de l'Algérie au profit de la création du centre d'art Montpellier Contemporain.

Votre week-end « arty » du 17 au 19 février 2017 : les expos à voir

| Par Virginie Moreau
La rédaction de l'Hérault Juridique & Economique a sélectionné pour vous les événements culturels en cours pour le week-end du 17 au 19 février 2017 : Muriel Bordier à la Galerie Gabrielli, Jonathan Meese au Carré Sainte-Anne, Taillandier au Musée d'Art brut, François Rouan au Musée Fabre, l'Amérique au Pavillon Populaire, les modèles anatomiques du Dr Auzoux à l'Espace Bagouet, le dessin à la Galerie Boisanté, une exposition à Lunel – les indiennes au Musée Médard – et deux expositions à Sète : une au Miam sur les arts modestes, l'autre au Crac sur les céramiques de Johan Creten.
expo-Meese-Carre-Sainte-Anne

Meese le messie livre sa prophétie au Carré Sainte-Anne

| Par Virginie Moreau
Jusqu'au 30 avril 2017, le Carré Sainte-Anne abrite une gigantesque installation du néo-expressionniste allemand Jonathan Meese, qui prône la liberté dans l'art et le retour à la part d'enfance qui se niche en chacun de nous. Délirante et puisant ses sources dans la culture cinématographique, littéraire et philosophique, cette installation composée d'objets de récupération et d'œuvres picturales, regorgeant de détails, s'impose aux visiteurs dans son aspect ludique et sa folie brouillonne.
agde-port-gele-archives-herault

Du canal à la mer : Agde entre 1905 et 1930

| Par Hérault Juridique
Un nouveau fonds iconographique des Archives Départementales de l’Hérault est exposé à PierresVives Montpellier jusqu'au 28 février 2017. Il porte sur la thématique : "Du Canal à la mer". Les Archives départementales de l’Hérault font le choix de montrer régulièrement au public des fonds récemment classés, avec la volonté d’attirer la curiosité de tous sur la richesse et la diversité des documents conservés.la présentation d’un fonds iconographique -référencé 40Fi- complété par quelques documents issus d’autres sources archivistiques.

Honneur aux « indiennes » au Musée Médard de Lunel

| Par Virginie Moreau
Toiles de coton peintes de couleurs chatoyantes, exportées d'Asie, les indiennes conquirent l'Europe à compter de leur introduction au XVIIe siècle par la Compagnie anglaise des Indes. A Lunel, le Musée Médard, dont la vocation est de valoriser le fonds Médard, livre une exposition pédagogique sur les indiennes en relation avec ce bibliophile passionné, qui fit fortune en faisant le commerce de ces tissus.
Expo-Mulholland-Drive-Panacee-Montpellier

Trois expositions à la Panacée de Montpellier

| Par Virginie Moreau
Le nouveau directeur artistique de la Panacée, Nicolas Bourriaud, propose trois nouvelles expositions jusqu'au 23 avril 2017 dans ce lieu dédié à l'art contemporain. L'exposition principale, intitulée "Retour à Mulholland Drive", est consacrée à des œuvres relevant selon lui du "minimalisme fantastique". Une autre exposition, monographique cette fois-ci, présente des œuvres picturales et un film d'animation de la jeune Iranienne Tala Madani. Un univers sombre et scatologique, déroutant, où le genre masculin est mis à mal. Enfin, la troisième exposition "Intérims, art contre emploi" réunit des œuvres cyniques, humoristiques ou militantes de 9 artistes autour du thème du salariat.

François Rouan au Musée Fabre de Montpellier

| Par Hérault Juridique
Une rétrospective dédiée aux tressages de François Rouan, artiste contemporain originaire de Montpellier, se tient jusqu'au 30 avril 2017 au Musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole. Aux cimaises figurent 60 peintures retraçant "cinquante années de création intense", de 1966 à 2016 ; cinquante années vouées à la peinture et au tressage.

Quand l’art rejoint la science : les modèles anatomiques du Dr Auzoux à l’Espace Bagouet

| Par Virginie Moreau
Une centaine de modèles anatomiques réalisés notamment en papier mâché, sous l'égide du Dr Auzoux, sont exposés jusqu'au 9 avril 2017 à l'Espace Bagouet, à Montpellier, à l'occasion d'un partenariat entre la municipalité et l'Université de Montpellier. Composée de pièces fascinantes présentées sur un fond vert qui les élève au rang d'œuvres, l'exposition "Prodiges de la nature, les créations du Dr Auzoux (1797-1880)" montre l'union réussie de la pédagogie scientifique (ces modèles ayant été destinés en premier lieu à l'étude) et de l'art.

Prolongation de l’expo de Johan Creten au CRAC de Sète

| Par Virginie Moreau
Le sculpteur belge Johan Creten revient sur l’Île Singulière exposer au Centre régional d’art contemporain. Il aura fallu pas moins de six camions pour transporter les sculptures monumentales de Johan Creten jusqu’au CRAC, et la grande ingé­niosité des équipes qui ont installé les œuvres, pour aboutir à cette exposition impressionnante présentant des sculptures en bronze, céramique, grès et résine. L'expo est prolongée jusqu'au 17 avril 2017.

Les expositions du printemps 2017 du MRAC de Sérignan

| Par Hérault Juridique
Au printemps 2017, le Mrac accueille, dans ses nouveaux espaces agrandis, quatre nouvelles expositions organisées sous le commissariat de la directrice du musée, Sandra Patron : une exposition collective, "La vie aquatique", rassemblant les œuvres de vingt artistes français et internationaux ; une exposition monographique consacrée à l’artiste écossaise Lucy Skaer ; les travaux de Daniel Otero Torres présentés au sein de La Palmeraie, nouvel espace pour la jeune création ; ainsi qu’un nouvel accrochage de la collection.

Au musée Fabre, redécouvrir l’art par le toucher

| Par Virginie Moreau
Nous en rêvions tous, le musée Fabre l’a fait… Grâce à l’exposition "L’Art et la Matière", qui se tient jusqu'au 28 mai 2017, il est désormais possible de découvrir des sculptures par le toucher. Certes, il s’agit de moulages. Certes, seules 10 sculptures sont pour l’instant concernées par cette auto­risation. Mais un grand pas vient d’être franchi à Montpellier, avec l’aide et le partenariat du musée du Louvre.

Lunel : Frédéric Montandon en immersion dans le milieu du tag, du graff et du street art

| Par Virginie Moreau
Lunel, Le Bocal, jusqu’au 4 novembre 2016. Installé dans le Lunellois depuis quatre ans, le photographe Frédéric Montandon propose une exposition autour des artistes graffeurs et du street art, avec la volonté d’aller à l’encontre des clichés habituels qui les associent au vandalisme. Il souligne d’ailleurs que certains artistes ont étudié aux Beaux-Arts. Pour réaliser la trentaine de photos exposées, il s’est immergé dans ce milieu underground, passant des journées entières à accompagner les artistes des rues de Montpellier à celles de Sète, dans des tunnels ou en pleine nature, à la mer ou à la montagne, ou dans leurs ateliers. L’exposition se veut transversale, à la croisée de la photo et de l’art urbain, le photographe ayant demandé à chacun des artistes photographiés d’intervenir à la bombe ou au Posca® sur le cliché les concernant. Le photographe propose un sens de lecture dans l’expo, du tag au street art. On salue la scénographie, composée notamment de fauteuils tagués, de rouleaux et de bombes de peinture, qui propulse les visiteurs dans l’ambiance street art.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité