A Béziers, le maire Robert Ménard critiqué pour ses affiches représentant un Christ poignardé

Par |
Extrait de l'affiche incriminée.

Robert Ménard, maire de Béziers et président de l'Agglomération Béziers Méditerranée, a fait placarder dans la ville des affiches jugées "haineuses" après l'acte terroriste de la basilique de Nice.

Le collectif Ensemble ! du Biterrois s’élève contre ce qu’il considère comme « l’exploitation de ces actes terroristes sanglants ». Ajoutant condamner ces attentats terroristes, le collectif estime qu’après le recueillement, « des propositions concrètes pour permettre de favoriser le vivre ensemble » devront être formulées. Le collectif Ensemble ! du Biterrois juge que les messages et images véhiculés par ces affiches mettent « de l’huile sur le feu » et indique : « Nous refusons de suivre la voie tracée par Ménard, qui pousse à la guerre des religions ».

L'affiche critiquée représente en Christ poignardé et demande l'expulsion des islamistes.
Une affiche très critiquée.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité