Olivier Margé : un nouvel élan pour les Arènes de Béziers

Par |

« Aujourd’hui, les gens ne se rendent aux arènes de Béziers que pour la feria d’août. Il faut trouver d’autres activités au site », pour parvenir à dégager des bénéfices. C’est la feuille de route que se fixe Olivier Margé, nouveau directeur des arènes de Béziers.

Olivier Margé, nouveau directeur des arènes de Béziers.

Le trentenaire entend réveiller l’enceinte pour les six ans à venir, en s’appuyant sur son riche carnet d’adresses biterrois. Son « empresa », selon la terminologie, s’accompagne de 2 grands noms du milieu. L’ex-torero Sébastien Castella, tout jeune retraité, est « l’enfant du pays, qui a su démontrer son courage et son art, et développer Béziers au-delà de ses frontières », analyse Olivier Margé.

Simon Casas, déjà directeur des arènes de Madrid, incarne quant à lui le « leader incontestable de la tauromachie mondiale, un atout pour le choix des taureaux ». Il cite aussi son bras droit, Sabrina Roger, chargée de l’animation commerciale des arènes. « Elle a travaillé avec mon père (Robert Margé, ex-directeur des arènes, ndlr) pendant un an. Elle connaît déjà sa mission », souligne Olivier Margé, par ailleurs propriétaire de la Manade Margé, à Fleury-d’Aude.

Projet d’encierro dans les rues de Béziers

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité