Béziers : la mutuelle communale s’étend à l’agglomération

Par |
© HJE, D. Croci

Jeudi 30 juillet, Robert Ménard, président de Béziers Méditerranée Agglomération, a présenté le dispositif de mutuelle « municipale » déjà existant dans 3 communes de l’agglo et qui sera étendu, le 1er septembre prochain, à l’ensemble des communes qui la composent*. Cette mutuelle aux tarifs raisonnables a pour but de lutter contre la précarité médicale et l’isolement.

Sans limite d’âge ni questionnaire de santé, sans frais de dossier ni délai de carence, gratuité à partir du 3e enfant… La mutuelle communale (ou municipale) s’adresse aux citoyens exclus ou qui ne peuvent financièrement faire appel aux services habituels d’une mutuelle complémentaire. Il s’agit en priorité de retraités, de travailleurs indépendants, de personnes sans emploi, dont de nombreux jeunes… A Béziers, 4 600 personnes ont adhéré à la mutuelle municipale lancée en janvier 2015, et 55 % sont des retraités. Un chiffre en trompe-l’œil et plus important qu’il n’y paraît si l’on tient compte du fait que la majorité des habitants de la ville, notamment les actifs, soit bénéficient directement d’une mutuelle d’entreprise (ou par le biais de leur conjoint ou de leurs parents pour les plus jeunes), soit font appel à des mutuelles complémentaires privées.

“Mon Béziers, Ma santé”

A Béziers, la mutuelle municipale Mon Béziers, Ma santé est opérationnelle depuis janvier 2015 et assurée par l’association Mut’Com en lien avec le CCAS de la ville. Créée en 2014 et implantée à Bordeaux, Mut’Com, qui compte près de 20 000 adhérents, intervient dans la France entière, essentiellement en Aquitaine, dans le nord de la France, en région parisienne et dans le grand sud-est méditerranéen. Elle dispose à Béziers de bureaux sur l’avenue du Maréchal Foch. Son slogan : “Une complémentaire santé efficace à hauts niveaux de garantie, moins chère, complétée par une protection sociale solidaire”. 



Côté assuré

Bruno Laplantine, administrateur Mut’Com chargé des partenariats, explique à titre d’exemple :  » L’offre “Mon Béziers, Ma santé” propose jusqu’à 500 lignes de tarification, sous 7 formules adaptées selon la situation familiale de l’adhérent. Pour un célibataire de 22 ans, les tarifications s’échelonnent de 11,11 € par mois pour l’hospitalisation seule à 42,05 € par mois pour la formule la plus haute ; pour une mère de 35 ans vivant seule avec 1 enfant, de 21,54 € par mois pour l’hospitalisation seule à 87,93 € par mois pour la formule la plus haute ; et pour un célibataire de 65 ans : de 28,99 € par mois pour l’hospitalisation seule à 105,94 € par mois pour la formule la plus haute. Un forfait de 20 euros est inclus pour pour les médicaments non remboursés ».

Accompagnement social et solidaire

Mut’Com accompagne également l’adhésion à des aides supplémentaires à caractère social, comme le remboursement de 40 € pour une adhésion à un club de sport de la commune. Si c’est le club qui recommande la personne, l’adhérent reçoit un bon d’achat de 30 € pour de l’équipement sportif, et le club, à partir de 15 licenciés adhérents, une aide de 450 €. Il s’agit d’un parrainage inversé. Afin de briser la précarité sociale et culturelle, les adhérents de plus de 55 ans bénéficient d’un bon de 40 € pour s’adonner à leurs pratiques culturelles et sportives ; ce montant est de 80 € pour les personnes en situation de handicap. Mut’Com a également mis en place un fonds de solidarité. A Béziers, une personne en situation de handicap a reçu, pour l’achat d’un fauteuil roulant électrique, une aide complémentaire comblant la différence entre le prix d’achat (12 000 €) et la prise en charge par la sécurité sociale (8 000 euros), a précisé Raphaël Huré, administrateur Mut’Com, responsable Sud-Est.



De nouveaux services

De plus, à compter du 1er septembre, de nouveaux services enrichiront l’offre déjà proposée à Béziers, Cers et Boujan-sur-Libron :
– un nouveau contrat obsèques en partenariat avec le Pech Bleu ;
– une nouvelle plate-forme téléphonique d’écoute et d’accompagnement gratuite ;
– un nouveau service de téléphonie intégrant une conciergerie 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour lutter contre l’isolement des personnes de plus de 55 ans.

Quel coût pour la commune ? 

“Aucun, répond Robert Ménard. Il s’agit d’un engagement de la mutuelle validé après un appel à partenariats.” Satisfait des services de Mut’Com, le président de l’agglo a proposé cette mutuelle aux autres maires de l’agglomération biterroise ; “les moins chers et par simplicité, parce que déjà mis en place” a-t-il expliqué.

*Neuf communes – Béziers inclue – sur les dix-sept que compte l’agglomération ont manifesté leur intérêt pour répondre favorablement à l’extension de cette offre.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité