Béziers, les quartiers prioritaires de la politique de la ville en action

Par |
© Béziers Méditerranée Agglomération

Lundi 18 novembre, le préfet de l’Hérault était à Béziers pour visiter les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Jacques Witkowski a fait le point sur les projets de renouvellement urbain menés par Béziers Méditerranée Agglomération et la Ville de Béziers en collaboration avec les services de l’État.


Récapitulatif des actions menées dans le quartier de La Devèze de Béziers

•   La démolition de 581 logement sociaux à la Devèze III et IV situés au centre du quartier (31 logements déjà démolis à Boniface),

  • La requalification du mail Nelson-Mandela et la réalisation d’une nouvelle passerelle piétonne au-dessus du boulevard Jean-Bouin (Gayonne),

  • La construction d’un nouveau groupe scolaire (en remplacement de l’école des Oliviers, qui sera démolie) en pôle éducatif comprenant, entre autres, 15 classes, des locaux pour la médecine scolaire, des locaux pour 4 circonscriptions de l’Éducation nationale et un Lieu d’Accueil Enfants Parents.

  • L’aménagement des espaces publics autour de ce pôle éducatif comprenant les abords du collège Krafft et la crèche de la Farandole,

  • L’aménagement d’une salle de sport et de spectacle pour l’ASB Gym dans l’ancien chai de Saint-Jean d’Aureilhan,

  • La construction du Pôle des arts de la scène et du spectacle du Conservatoire Béziers Méditerranée favorisant l’accès à la culture, (Agglo : 6,5 M€ HT)

  • L’aménagement paysager de la place de l’Église (Marcel-Pagnol),

  • La requalification de 167 logements sociaux dans la résidence du Mail (79 LLS) et des Tours 1 et 3 de la Gayonne (88 LLS) cofinancée par l’agglomération à hauteur de 0,2 M€

  • La réalisation, à titre dérogatoire, de 60 logements sociaux dans la Villa Rosa (40 collectifs et 20 individuels) et de 68 logements sociaux dans la résidence Les Jardins d’Athéna (68 PLS Groupe SFHE Arcade), cofinancée par l’Agglo pour 1 M€

  • La réalisation d’environ 90 villas en accession à la propriété en lieu et place des immeubles démolis sur la Devèze III (Angelotti et Proméo) et la réalisation de 15 maisons individuelles en accession sociale à la propriété (Promologis).


 

Récapitulatif des actions dans le centre-ville à Béziers

  • La requalification du pourtour des Halles, de la place de la Madeleine, de la place des Chaudronniers et du square Alain-Mimoun (Hortet),

  • L’Opération Programmée pour l’Amélioration de l’Habitat (OPAH) périmètre d’intervention prioritaire sur les secteurs du cœur de ville : du Capnau à Saint-Jacques, financée par l’Agglo pour près de 7 M€,

  • Des interventions de requalification sur le quartier du Capnau comprenant : le recyclage de l’habitat îlot Saint-Esprit et îlot Capnau/Sœurs grises, la réalisation d’une résidence pour l’autonomie des seniors de 36 logements, d’une Maison d’Accueil aux Biterrois et la requalification des espaces publics (voiries et places).

  • L’intervention sur des Opérations de Restauration Immobilière (ORI) sur l’habitat en centre-ville avec Viaterra, entre autres, sur les secteurs Macé/Gaveau, rue de la Tible, avenue A. Mas, rue Berlioz, rue Boieldieu…

  • Les opérations d’autoréhabilitation accompagnée des parties communes de petites copropriétés (< 12 lots) en difficulté portées par l’Agglo en lien avec le POPAC (dispositif de prévention et d’accompagnement des copros) pour 0,375 M€

  • La requalification de l’îlot Ricciotti pour la réalisation d’une place publique dans la continuité de la place Louis-Germain inaugurée cette année,

  • La création d’un équipement à vocation économique en centre-ville, le Pôle entrepreneurial (préfiguration de l’espace Chapat 2020-2022), qui a nécessité 6 M€ HT

  • La maison du projet (Beffroi de l’Hôtel de Ville) et l’espace jeunes dans l’ancienne église Bon Pasteur.

  • L’aménagement des espaces publics dans le quartier Saint-Jacques pour accompagner, notamment, un projet de 59 logements en accession à la propriété,

  • L’aménagement des liaisons entre la ville basse et la ville haute, en cœur de faubourg, aux débouchés du Pont Vieux :

  • Rive droite Agglo, la mise en valeur des berges de l’Orb et le traitement du débouché du Pont Vieux (square Émile Ain) pour un investissement de 1,75M€ HT

  • Rive gauche Ville, la requalification du plan Saint-Jude et des liaisons piétonnes du parvis de Saint-Jude au pied du rempart de l’Acropole.

De gauche à droite : le préfet Witkowski , le maire Robert Ménard, le sous-préfet Pouget et le président de l’agglomération Béziers Méditerranée, Frédéric Lacas, à l’écoute des habitants.

Récapitulatif pour le NPNRU Béziers Méditerranée 2019-2024

  • Dépense globale de 178,2 millions d’euros HT pour :

    – 43,6 millions d’euros de subventions ANRU,

    – 71,50 millions d’euros de prêts à la reconstruction (CDC et Action Logement),

  • 55 millions d’euros de dépenses des collectivités, environ :

  • Ville de Béziers : 35 millions d’euros,

  • Agglomération Béziers Méditerranée : 15 millions d’euros (+ 15 millions d’euros d’autres financements pour l’aide à l’habitat privé et social)

  • Région Occitanie + Europe : 5 millions d’euros.

  • 8,10 millions d’euros de dépenses d’un partenaire privé (ANGEPROM).

    (Source : Béziers Méditerranée)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité