Castelnau-le-Lez va investir 40 M€ pour soutenir la reprise économique

Par |

"Face à la situation sanitaire, économique et sociale, nous voulons être réactifs" a annoncé Frédéric Lafforgue, maire de la commune héraultaise. Nouveau groupe scolaire, extension de classes et du palais des sports, parc urbain sur les berges du Lez… 40 millions d'euros vont être investis pour soutenir l'économie locale et renforcer l'attractivité de la commune.

Le nouveau groupe scolaire Jacques-Chirac en 2022

Dès la rentrée 2022, Castelnau-le-Lez disposera d’un nouveau groupe scolaire sur le site de l’actuel terrain d’entraînement du stade Jean-Fournier, à l’entrée sud de la ville. Le nouvel établissement, qui nécessitera 10,7 M€ d’investissements, réunira 5 classes de maternelle, 11 classes élémentaires, un jardin d’enfants, un restaurant scolaire, un gymnase, une cour oasis centrale et arborée et des locaux de l’Inspection de l’Education nationale.

Réalisé sur l’emplacement de l’actuel stade de football (terrain communal), il accueillera les enfants du sud de la ville. Un terrain de football synthétique dernière génération sera réalisé à la proximité du nouveau groupe scolaire. (Cabinet BPA Architecture)

Implanté sur un terrain municipal, il permettra d’accueillir les élèves domiciliés au sud de la ville. Le groupe scolaire, conçu par le cabinet BPA Architecture en matériaux locaux et biosourcés, faibles en empreinte carbone, est à l’image de la démarche de la commune : « être une ville du XXIe siècle ». En effet, l’établissement préfigure l’école de demain avec des classes à la configuration modulable pour s’adapter aux nouveaux usages pédagogiques et numériques, conformément au plan ambitieux de la collectivité.

En hommage au président de la République récemment décédé, les mots du célèbre discours pro-environnemental de Jacques Chirac (« la maison brûle et on regarde ailleurs ») serviront d’ossature aux grilles de transition et de protection. (Cabinet BPA Architecture)

Posés sur des murs d’assise en pierres issues de carrières locales, les étages – qui accueilleront les classes élémentaires – sont en ossature bois isolée à partir de bottes de paille de riz de Camargue. Les salles de maternelle seront placées au rez-de-chaussée. Les cours de récréation seront arborées et présenteront une alternance d’espaces verts et de surface minérale perméable (pavage). Décision originale, pendant les vacances scolaires, l’oasis sera ouverte au public et deviendra un parc urbain.

La cour oasis sera ouverte au grand public pendant les vacances scolaires pour devenir un jardin de jeux et un espace urbain (cabinet BPA Architecture).

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité