Département de l’Hérault : un budget primitif 2020 à 1,5 milliard d’euros

Par |

Sous la présidence de Kléber Mesquida, le budget primitif 2020 d’un montant de 1,5 milliard d’euros a été présenté ces 9 et 10 décembre devant l’Assemblée départementale à Montpellier et Béziers. Il maintient un niveau d’investissement à hauteur de 241 millions d’euros.

Parmi les annonces : un plan Irrigation de 310 M€ programmé sur 10 ans entend répondre à l’inquiétude de la filière viticole de l’Hérault (2e PIB du département) qui fait face aux enjeux climatiques. Le plan Collège, qui concerne 80 établissements, est doté de 198 M€ sur 4 ans. Le Département met également en place un budget participatif écocitoyen (1,8 M€), lance une opération de replantation d’arbres (plus de 28 000 d’ici fin 2020), et investit dans les mobilités douces avec le plan Hérault Vélo (4 M€). Parallèlement, l’institution départementale dénonce la non-compensation par l’Etat des dépenses de ses transferts de compétences (plus de 209 M€ de reste à charge pour 2020, estime-t-il) ; et le Pacte de Cahors qui contraint l’évolution des dépenses du département : « une atteinte à la libre administration des collectivités », analyse l’institution.

L’essentiel du budget primitif en graphes

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité