Communes de l’Hérault : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle au titre des intempéries

Par |
Inondations
© HJE Archives

L’arrêté interministériel du 25 juillet 2017, publié au Journal Officiel du 1er septembre 2017, reconnaît l'état de catastrophe naturelle pour les communes de Clapiers, Espondeilhan, Fabrègues, Florensac, Grabels, Laverune, Minerve, Mireval, Montpellier, Murviel-les-Montpellier, Pézenas et Pouzolles ; Sérignan et Teyran ; Abeilhan, Loupian, Murviel-les-Béziers, Poussan, Saint-Félix-de-Lodez, Servian, Villeuneuve-lès-Maguelone et Villeveyrac ; Vendres ; et Cessenon-sur-Orb, Fouzilhon, Jacou, Juvignac, Magalas, Nissan-lez-Enserune, Pomérols et Saint-Jean-de-Védas. La commune de Loupian est aussi concernée par l'arrêté publié le 2 septembre.

• L’arrêté interministériel du 25 juillet 2017, publié au Journal Officiel du 1er septembre 2017, reconnaît à divers titres l’état de catastrophe naturelle pour des communes :

– au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et la réhydratation des sols » du 1er janvier 2016 au 30 septembre 2016 les communes de Clapiers, Espondeilhan, Fabrègues, Florensac, Grabels, Laverune, Minerve, Mireval, Montpellier, Murviel-les-Montpellier, Pézenas et Pouzolles.

– au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et la réhydratation des sols » du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016 les communes de Sérignan et Teyran.

– au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et la réhydratation des sols » du 1er avril 2016 au 30 septembre 2016 les communes d’Abeilhan, Loupian, Murviel-Les-Béziers, Poussan, Saint-Félix-de-Lodez, Servian, Villeuneuve-lès-Maguelone et Villeveyrac.

– au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et la réhydratation des sols » du 1er avril 2016 au 31 décembre 2016 la commune de Vendres.

– au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et la réhydratation des sols » du 1er juillet 2016 au 30 septembre 2016 les communes de Cessenon-sur-Orb, Fouzilhon, Jacou, Juvignac, Magalas, Nissan-lez-Enserune, Pomérols et Saint-Jean-de-Védas.

• L’arrêté interministériel du 25 juillet 2017, publié au Journal Officiel du 2 septembre 2017, a reconnu l’état de catastrophe naturelle pour la commune de Loupian au titre de « mouvements de terrain » du 13 octobre 2016 au 14 octobre 2016.

(DC/Source Pref34)

 

A lire aussi sur ce site



 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité