Sècheresse Hérault : premières limitations d’usage pour les affluents de l’Orb

Par |
agence-eau-rhones-mediterranee-corse

Ressource en eau dans l'Hérault : les premières limitations pour les affluents de l’amont de l’Orb (Mare, Graveson, Jaur, Vernazobres...) prises par le préfet. Une situation de vigilance est posée sur l’ensemble du reste du département, excepté pour le bassin versant de l’Agout.

A la suite de la réunion le 7 juillet 2017 du comité sécheresse en charge de la surveillance de la ressource en eau, le préfet de l’Hérault vient de décider des premières limitations d’usages sur les affluents  de l’amont de l’Orb et de placer le reste du département en vigilance

Les principales mesures sont :

– l’interdiction 24h/24h du remplissage des piscines privées, du lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles et du fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert ;

– l’interdiction de 8h à 20h d’arroser les terrains de sports, les golfs, les jardins, les pelouses et espaces verts publics et privés ;

– la réglementation stricte, par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation, du fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, ASA…

Le département de l’Hérault a bénéficié d’une bonne recharge hivernale et de précipitations correctes au printemps. A l’heure actuelle, le bénéfice de ces apports ne se fait plus sentir : les milieux superficiels, plus particulièrement sur l’amont du bassin versant de l’Orb, et la nappe Astienne commencent à souffrir. Une situation de vigilance est posée sur l’ensemble du reste du département, excepté pour le bassin versant de l’Agout.

(Source : Pref 34)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.