Grand débat national : clôture et restitution des cahiers citoyens

Par |
grand-debat-national-cloture-restitution-des-cahiers-citoyens

La préfecture invite les maires des communes héraultaises concernées par les cahiers citoyens mis à la disposition du public, à clôturer ces cahiers le 20 février au plus tard et à les transmettre à la préfecture de l’Hérault, qui centralisera l’envoi de ces cahiers citoyens à la Bibliothèque nationale de France (BNF) en fin de semaine.

Clôture et restitution des cahiers citoyens

En cohérence avec les recommandations des garants, le gouvernement s’engage sur trois grands principes pour encadrer les modalités d’analyse et de restitution du grand débat national :

  • l’exhaustivité : toutes les contributions reçues seront traitées et analysées ;
  • la transparence : les diverses contributions ont vocation à être rendues publiques dans la mesure du possible et dans le respect des règles de droit applicables ;
  • l’égal accès aux données : les données recueillies seront analysées par des prestataires ainsi que toutes les autres parties prenantes souhaitant effectuer leurs propres analyses.

La BNF se chargera de référencer, d’indexer, de numériser leurs contenus et de retranscrire ceux qui sont dactylographiés. Une fois numérisés, les documents manuscrits feront pour leur part l’objet d’une retranscription par un prestataire en cours de sélection. Ces données seront transmises pour analyse au consortium piloté par Roland Berger, associé à Cognito et BlueNove, prestataires spécialisés dans la « civic tech », l’intelligence collective et le traitement de données de masse.

Comment participer au grand débat

Chacun peut continuer à participer au grand débat jusqu’au 15 mars prochain selon trois possibilités :

  • assister et s’exprimer lors d’une réunion d’initiative locale diffusée sur le site Internet du grand débat www.granddebat.fr onglet Réunions locales
  • contribuer directement en ligne sur la plateforme https://granddebat.fr onglet Contributions
  • transmettre sa contribution par voie postale à l’adresse : Grand Débat National – BP 70164 – 75326 Paris – Cedex 07.

A terme, les contributions au débat envoyées par voie postale, par courriel, via les formulaires de restitution en ligne, tout comme les contributions libres (cahiers citoyens, courriers, autres) seront disponibles en « open data », dans le respect de la gestion des données personnelles.

Ainsi, tous ceux souhaitant s’en saisir pour réaliser leurs propres analyses, et notamment au sein du monde académique, pourront le faire.

D’ores et déjà, les contributions libres ainsi que les comptes-rendus de réunions locales sont régulièrement mis en ligne sous licence libre et téléchargeables en formats ouverts. Ces données sont également accessibles via une interface de programmation – API, rendant possible un traitement automatisé.


A lire notre précédent article

Grand débat, 15 février (MBS) : les Entrepreneurs de l’Hérault veulent faire entendre leur voix

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité