Qu’attendez-vous du service au public ?

Par |
De g. à dr. : Kléber Mesquida président du Conseil départemental, Pierre Poüessel préfet de l'Hérault et Magali Caumon sous-préfète de Lodève ©HJE2016 D Croci

Une enquête lancée par l’État et le Département. Le département et la préfecture de l’Hérault viennent de lancer une enquête conjointe auprès des Héraultaises et des Héraultais pour collecter et mesurer les attentes des habitants au sujet du service au public, qu’il soit d’État, institutionnel ou marchand, c’est-à-dire assuré par des opérateurs privés (médecine, pharmacie, boulangerie, internet…). L’enquête menée du 7 septembre au 8 octobre se traduit par un questionnaire à compléter en ligne.

Cette opération doit intéresser au premier chef les habitants de la ruralité héraultaise confrontés à la disparition, la mise en sommeil ou la réorganisation de certains services administratifs et de première nécessité, comme une station d’essence, un boulanger ou encore un service médical de proximité. L’enquête est destinée à enrichir le diagnostic territorial réalisé dans le cadre de l’élaboration du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services
au public (SDAASP, loi NOTRe).

La volonté de l’État, de l’institution départementale et de leurs partenaires locaux est d’identifier les services considérés comme prioritaires par la population, mais également la fréquence de leur utilisation (jours et horaires d’ouverture) et les services perçus comme déficitaires ou manquants, leur accessibilité (temps et modes d’accès) et leur éloignement. En pratique, quelques minutes suffisent pour compléter ce questionnaire en ligne qui porte sur 25 services prioritaires. Les questions ouvertes permettent de préciser un avis et de suggérer des pistes d’améliorations, ou encore de signaler des difficultés d’accès.

Vous pouvez donner votre avis sur : http:/www.herault.fr ou http:/www.herault.gouv.fr.

(DC)

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité