Réouverture aux véhicules du pont de Canet le 28 juillet

Par |

Avec une semaine d'avance sur la planning prévu, le Pont de Canet va rouvrir à la circulation : véhicules légers et poids lourds de moins de 12 tonnes. Attention à la nouvelle signalétique…

Retour sur un patrimoine historique. Construit en 1845, le premier pont suspendu situé à la sortie du village de Canet et qui enjambe le fleuve Hérault, était fait d’un tablier de bois avec des pylônes en maçonnerie. Puis, dès 1933, une structure métal a été installée avec des câbles d’un diamètre de 77mm. Déjà en 1990, les massifs d’ancrages à l’extrémité des câbles ont été renforcés. En 2011, les poutres métalliques latérales ont été remplacées et le pont a fait l’objet d’une remise en état générale. Au printemps 2017, l’insécurité de l’ouvrage a conduit le département à fermer le pont à toute circulation.

interruption de la circulation depuis avril dernier

La circulation sur le pont de Canet était interrompue depuis le 13 avril dernier, suite à la rupture brutale d’un câble maintenant la structure de l’ouvrage. Le 2 juin, avec la fin de la phase de travaux consacrés à la mise en sécurité du site, une première étape a été franchie avec une autorisation d’accès aux piétons et aux deux roues. Et la création d’un parking relais provisoire par le Département sur le domaine départemental des Trois Fontaines, avec un déplacement de l’arrêt de bus existant de Hérault Transport au plus près des commerces.

Le 28 juillet à 15h : réouverture

La deuxième phase du chantier est en voie d’achèvement. Elle consiste à la mise en place de dispositifs provisoires pour court-circuiter les culots potentiellement défaillants au niveau des massifs d’ancrages. Ces travaux ont été confiés à la société Baudin-Châteauneuf, spécialisée dans les ponts suspendus. Ainsi le 28 juillet à 15h, l’ouvrage sera à nouveau ouvert à la circulation automobile et aux poids lourds de moins de 12 tonnes, alors que la date initiale d’ouverture était le 4 août.

Surveillance renforcée

La signalisation routière sera renforcée, des contrôles de police ainsi qu’une vidéo surveillance seront mis en œuvre afin de faire respecter la limitation à 12 tonnes. Le respect de cette limitation de tonnage étant essentiel à la pérennisation de l’ouvrage.

3,3 M€ de travaux

Le montant de la mise en sécurité de l’ouvrage atteint 320.000 €, financés à 100% par le département. Mais, le coût total estimé de la réparation du Pont de Canet, comprenant la mise en sécurité et la réhabilitation définitive, est estimé in fine à 3,3 M€, là aussi financés à 100% par le département.

(Source CD 34)

 

A lire aussi sur ce site



 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité