Saccage des locaux de l’association RAIH : le Département dépose une plainte

Par |

Kléber Mesquida, président du Conseil départemental demande au Procureur de la République la plus grande fermeté vis-à-vis de ceux qui ont commis ces actes de violence et de vandalisme et rappelle que les Lois de la protection de l’enfance s’appliquent à tous les mineurs en danger qu’ils soient français ou étrangers.

Le 30 juin dernier, un groupe d’une quinzaine de personnes a investi et dégradé les locaux de l’association Réseau d’Accueil et d’Insertion de l’Hérault (RAIH). Cette association en charge de l’accueil de mineurs isolés étrangers est soutenue par le Département de l’Hérault.

Ces faits sont intervenus à la suite du vote par le Conseil départemental de l’Hérault, le 26 juin 2017, d’une délibération. celle-ci accordait des subventions à différentes associations intervenant auprès de mineurs non accompagnés présents sur le territoire. Ce qui est une des missions dévolues par la Loi aux Départements, précise l’institution.

Haine, discrimination et violence

Indigné par le saccage des locaux de l’association RAIH, le président du Département a déposé une plainte auprès du Procureur de la République. Cette plainte a pour objet, la dégradation aggravée, l’incitation à la haine, à la discrimination et à la violence.

Pour Kléber Mesquida : « Bon nombre de mineurs étrangers non accompagnés ont fui leur pays en guerre pour se réfugier en France. Ils ont connus des galères, ont subi des humiliations et des violences avant d’arriver sur le sol français où ils se retrouvent particulièrement vulnérables. C’est l’honneur de l’institution départementale d’accueillir ces jeunes dans le pays de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen. »

(Source Dep34)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité