Érosion du littoral et submersion marine : le projet de VIAS retenu

Par |

Avec 7 000 kilomètres de côtes pour la seule métropole, la France est particulièrement concernée par toutes les évolutions qui affectent le littoral. Érosion du littoral ou submersion marine sont des phénomènes naturels qui peuvent avoir un impact important sur les activités humaines, l’urbanisation du littoral, le tourisme, l’agriculture, la protection de la biodiversité… Espaces denses d’une grande richesse écologique, plus vulnérables et convoités que d’autres, les territoires littoraux sont un enjeu majeur de développement durable.

Dans le cadre de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a lancé auprès des collectivités locales intéressées, un appel à projet sur la « relocalisation » des activités dans les territoires fortement menacés par les risques littoraux d’un montant de 600 000 € sur deux ans. Son objectif est d’encourager, lorsque c’est nécessaire, la mise en œuvre de démarches pilotes de relocalisation des activités et des biens.

VIAS parmi les 5 projets retenus

Cinq projets ont été retenus pour leur pertinence et leur engagement avec les différents partenaires locaux. Les territoires sont répartis sur l’ensemble des façades maritimes de métropole et d’outre-mer, représentatifs de différentes morphologies de littoral (dunaire, sableuse, rocheuse, à falaise) et de typologies d’enjeux variés. Suivant les projets, les démarches d’anticipation ont vocation à se décliner dans les futurs aménagements de ces territoires. Le ministère soutiendra et accompagnera ces initiatives pendant deux années, période au cours de laquelle leurs démarches de relocalisation devront se concrétiser.

Sur la base des enseignements de ces projets, un guide national sera élaboré proposant des éléments méthodologiques et de doctrine concernant la mise en œuvre de la relocalisation des activités et des biens.

Parmi les 5 territoires retenus, se trouve le site de Vias porté par les communes de Vias, Portiragnes, et la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée. Le projet concerne un site occupé par de l’habitat en majorité précaire et des campings. Il est soumis à des aléas importants d’érosion, de submersion et d’inondation. Il s’agit d’un projet de recomposition spatiale et de valorisation du littoral fondé sur un projet de co-construction avec la population, parallèlement à un important programme de gestion raisonnée du littoral en cours d’élaboration (CPER).

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité