Hérault : les limitations des usages en eau étendues à de nouveaux bassins versants

Par |
eau

Les limitations des usages de l'eau sont étendues aux bassins versants de l’Argent Double, de l’Ognon, de l’Aude aval, de la lagune de l’étang de l’Or et du secteur Lez-Mosson-Etangs Palavasiens (sauf fleuve Lez)

La période sèche que connaît le département de l’Hérault se prolonge, avec une baisse continue des débits des cours d’eau et une forte proportion d’assecs constatés. Les orages d’août, comme ceux de juillet, n’ont pu apporter les quantités de pluies permettant de compenser le déficit accumulé depuis le début de l’année.

Pour faire suite aux propositions du comité de suivi de la sécheresse, qui se réunissait le 4 septembre pour la septième fois en 2019, le préfet de l’Hérault décide des premières limitations d’usages de l’eau sur les bassins versants de l’Argent Double et de l’Ognon, de l’Aude aval (en cohérence avec les mesures prises par le préfet de l’Aude), ainsi que sur les bassins versants de la lagune de l’étang de l’Or  et du secteur Lez-Mosson Etangs Palavasiens (hors fleuve Lez soutenu par l’eau du Rhône).

Les principales mesures


 

Pour les premières restrictions pour les prélèvements sur les bassins versants de l’Argent Double, de l’Ognon, de l’Aude aval, de la lagune de l’étang de l’Or et du secteur Lez-Mosson étangs palavasiens (hors rivière Lez) et pour le Canal du Midi

·         Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.

·         Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément)

·         Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, associations hydrauliques agricoles (ASA), …


 

Pour les limitations renforcées sur les bassins versants du Vidourle, de l’Hérault, la Lergue et sur les affluents de l’Orb (la Mare, le Gravezon, le Jaur et le Vernazobres) :

·         Interdiction 24h/24h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, le lavage des voiries, le fonctionnement des douches de plage, le remplissage des étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, la vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, certains travaux sur station d’épuration

·         Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des jardins potagers

·         Interdiction de 11h à 20h : l’arrosage des cultures agricoles (sauf micro-irrigation, goutte à goutte et cultures hors sol, productions dépendantes et fragiles, certaines ASA)

·         Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), les prélèvements sur le canal du midi, associations hydrauliques agricoles (ASA)…

 


Vigilance sur le reste du département

Sur ces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est donc demandé :

·         aux collectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries…). Par ailleurs, elles doivent vérifier le bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas risquer d’altérer la qualité biologique des cours d’eau

·         à chacun d’être attentif dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes.

(Source préfecture de l’Hérault)

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité