Maera Montpellier, interruption de l’appel d’offres de l’extension de la station d’épuration

Par |
Montpellier-3M-station-maera
© M3M

Le 18 novembre, Philippe Saurel, président DVG de Montpellier Méditerranée Métropole (3M), a annoncé, en séance métropolitaine, l’annulation de l’appel d’offres de l’extension de Maera. Un marché de plus de 100 millions d’euros, très attendu par les majors du secteur, et qui était dans sa phase finale de consultation.

Dans une déclaration lue, l’élu a annoncé : «l’interruption de la procédure de marché global portant sur la modernisation de la station d’épuration Maera pour un motif d’intérêt général, qui s’appuie sur la modification des besoins avec l’amélioration du traitement des boues. » Il a cité : « la création d’une filière de 19.550 tonnes produites par an, transportées, soit 20 camions par semaine (…), tout ceci en lien avec la déclaration sur l’urgence climatique. La déclaration sans suite du dossier actuel sera formalisée par décision et notifiée aux candidats. La modification du cahier des charges du projet permettra de relancer la procédure, avec une mise en concurrence en mai 2020, un début des travaux au premier semestre 2022, une mise en service de la station modernisée au premier trimestre 2026.» 

«On perd cinq ans dans la modernisation et l’agrandissement de Maera, a pesté Cyril Meunier, maire de Lattes. Je suis offusqué, en tant que maire de Lattes, de ne pas avoir été prévenu. Maera n’est plus dimensionnée. C’est une urgence écologique et économique. On a les offres des sociétés, avec deux groupes en finale. Des bureaux d’études ont déjà énormément travaillé, depuis plus de deux ans. Un travail fondamental a été mené par la direction de l’eau de 3M. Plus de dix fois par an, les eaux usées débordent dans le Lez. Tout le monde attend l’agrandissement et la modernisation de Maera avec impatience.»
Hubert VIALATTE

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité