Le rythme de la création d’emplois ralentit en Occitanie selon l’Urssaf

Par |

L'Urssaf vient de publier les chiffres de l'emploi dans le secteur privé dans sa publication StartUr. Avec 21 500 créations nettes de postes sur un an, le rythme de l'emploi ralentit en Occitanie. Néanmoins, sur un an, l’emploi privé progresse de 1,6 % soit 21 500 postes supplémentaires et l'industrie continue de créer des emplois alors que ses effectifs fléchissent en France. La construction poursuit son redressement, à un rythme moins soutenu. Dans le tertiaire, le rythme des créations de postes faiblit.

2 100 postes créés

C’est la plus faible augmentation trimestrielle depuis trois ans. Mais sur un an, l’emploi privé progresse de 1,6 % soit 21 500 postes supplémentaires. L’industrie continue de créer des emplois alors que ses effectifs fléchissent en France. La construction poursuit son redressement, à un rythme moins soutenu. Dans le tertiaire, le rythme des créations de postes faiblit.

L’emploi régional augmente plus que la moyenne nationale : +0,1 % sur trois mois et +1,3 % sur un an en France. L’Occitanie demeure l’une des régions métropolitaines les plus créatrices après les Pays de la Loire et la Corse.
Tout comme l’emploi, la masse salariale versée par les entreprises d’Occitanie augmente moins rapidement ce trimestre (+0,9 %) qu’au précédent (+1,1 %), mais la décélération est plus mesurée que pour l’emploi.

Sur un an, elle croît de 3,7 % à un rythme comparable à la moyenne nationale (+3,6 %). Grâce à la bonne tenue de la masse salariale, le salaire moyen par tête (SMPT) augmente en Occitanie de 0,5 % ce trimestre et de 1,8 % sur un an.
Fin juin 2018, il s’établit à 2 341 € bruts. Toutefois, il augmente moins qu’en France (+2,1 % sur un an) et demeure 10 % moins élevé en Occitanie que sur l’ensemble du pays
(2 618 €). La Haute-Garonne et l’Hérault concentrent 80 % des postes créés en un an Le ralentissement du rythme des créations d’emplois affecte l’ensemble des départements d’Occitanie, ils résistent mieux et figurent toujours parmi les départements métropolitains les plus dynamiques, avec une hausse d’emploi de 2,4 % sur un an, soit respectivement 10 900 et 6 400 postes créés.

Dans ces deux départements comme dans les Pyrénées-Orientales (+1,5 %) et le Tarn-et-Garonne (+1,2 %), tous les grands secteurs d’activité créent des postes sur un an. Le Gers, l’Aude et les Hautes-Pyrénées conservent également un taux de croissance des effectifs supérieur à 1 % en glissement annuel.

Les chiffres clés

En occitanie

 

Emploi salarié (en milliers)

 

en Md€

 

Dans l’Hérault

 

Emploi salarié (en milliers)

 

L’évolution en région

 

 

 

 


À lire également

Notre article de janvier 2018

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité