« Ma plage, demain ? », grande consultation du public jusqu’au 16 mai

Par |
des_livres_a_la_plage

Donnez votre avis sur la plage de demain dans l'Hérault jusqu'au 16 mai. Cette consultation, lancée par les services de l'État dans l'Hérault, a pour objectif d'associer le grand public à l'élaboration des règles de gestion et de préservation des plages héraultaises de demain. Les propositions retenues seront présentées en juin 2019. La stratégie de gestion durable du domaine public maritime naturel (DPMn) dans l’Hérault fera l'objet d'une publication cet été.

Donnez votre avis en ligne jusqu’au 16 mai 2019 sur : https://monterritoireendebat.fr


Le domaine public maritime (DPM), appelé la plage, est la propriété de l’État. Elle est inaliénable et imprescriptible. Sa vocation est d’être un espace de liberté pour les citoyens. Les plages doivent-elles être plus équipées, plus naturelles ? Doit-on ou non dédier des zones à des usages spécifiques ? Manque-t-il des services ? Ce sont quelques-unes des interrogations sur lesquelles les services de l’Etat veulent recueillir un maximum d’avis.  

L’Hérault dispose de côtes sableuses, de réserves naturelles, de lidos et d’étangs, mais aussi de ports et de stations balnéaires. Le littoral héraultais est long de 90 km de côtes (140 km avec la bordure des étangs). Il constitue une zone exceptionnelle et un patrimoine remarquable et concentre de multiples activités économiques. Celles-ci sont liées au tourisme, à la pêche, la conchyliculture, aux activités nautiques et à une forte activité portuaire.

Gestion du domaine public maritime DPM

Ainsi, des points d’équilibre entre tous les usages doivent être trouvés. La consultation invite les citoyens, collectivités, professionnels, associations… à participer au débat. De même, la démarche avec les services de l’Etat doit conduire à une vision prospective et partagée de la plage de demain. En conséquence, de nouvelles règles de gestion pour d’aménagement doivent être définies en réponse aux attentes exprimées.

Dans les prochaines semaines, plusieurs autres consultations seront organisées. Et d’autres parties prenantes seront sollicitées. Comme les acteurs économiques : associations représentant les exploitants de plages, CCI, représentants de l’hôtellerie et la restauration de plein-

air, fédération des industries du nautisme. Ou encore les associations de riverains ou de protection de la nature.

Les propositions retenues seront présentées en juin 2019. Elles doivent permettre d’aboutir, à l’été, à la publication d’une stratégie de gestion durable du domaine public maritime naturel (DPMn) dans l’Hérault.

Informations complémentaires sur monterritoireendebat.fr


 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité