Accueil de l’Agence Européenne du Médicament : Lille l’emporte sur Montpellier

Par |

Mercredi 12 avril 2017, le comité interministériel mis en place par le gouvernement avait audité, à Paris, la candidature de Montpellier, dans le cadre de l'accueil de l'Agence Européenne du Médicament, implantée actuellement à Londres mais qui doit être relocalisée en Europe à la suite du Brexit. Mais les arguments de la métropole n'ont pas suffisamment convaincu le gouvernement. C'est finalement Lille qui convoitera cet organisme.

Pour rappel, l’objectif était de sélectionner un site parmi les huit métropoles françaises candidates : Strasbourg, Lens-Liévin, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris et Toulouse.

Lille, ville qui a été choisie par le gouvernement, va se trouver en concurrence avec d’autres villes candidates européennes comme Francfort, Berlin, Bonn, Vienne, Dublin, Lisbonne, Amsterdam, Copenhague, Athènes, Milan, Barcelone, Varsovie ou encore Stockholm.

La concurrence sera rude, car cette agence représente 900 emplois de haut niveau, un budget de plus de 300 millions d’euros, et un réseau de plus de 4 000 experts européens.

« En accueillant cette agence, notre objectif était de renforcer le poids économique de Montpellier, en particulier dans le domaine de la santé, et de booster notre visibilité internationale » regrette Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole. Cela ne se fera pas. Le mercredi 19 avril 2017, Philippe Saurel a été informé que c’est finalement la candidature de Lille qui a été retenue pour accueillir l’Agence Européenne du Médicament.

 

La métropole de Montpellier avait pourtant de solides arguments

– 50 000 emplois dans la santé sur le territoire métropolitain,
– Le pôle de compétitivité Eurobiomed : 1er réseau français en santé, 1er réseau d’acteurs du diagnostic en Europe,
– Le CHU de Montpellier est le 6e de France en recherche,
– Un quart des start-up accompagnées par le BIC évoluent dans le domaine de la santé,
– Des leaders mondiaux : Sanofi, Bauch+Lomb, Horiba Medical, Bio-Rad…
– De nombreuses start-up innovantes : Medtech/Zimmer Biomet, Intrasense, Sensorion,i2A …
– Plus de 200 entreprises spécialisées, représentant plus de 7 500 emplois.

(Source : M3M)

 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.